✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Sud-Aveyron. Richard Fiol élu président du Parc, Emmanuelle Gazel vice-présidente

Le Parc naturel régional des Grands Causses a un nouveau président depuis ce vendredi 11 septembre. Richard Fiol prend la suite d’Alain Fauconnier.

Une simple formalité, car les passes d’armes ont déjà eu lieu – par exemple lors de l’éviction de fait du président sortant Alain Fauconnier, non désigné comme délégué de la communauté saint-affricaine au Parc – ou se jouent ailleurs, au Conseil départemental par exemple où les tractations se préparent déjà à grande vitesse pour les élections de mars 2021 et surtout la présidence de l’Aveyron.

Vendredi 11 septembre, à Millau, Richard Fiol, seul candidat de consensus au poste de président du Parc naturel régional des Grands Causses, a donc été élu par 36 voix « pour » avec 5 bulletins « blanc » par les membres du comité syndical (49 personnes au total).

« Un score presque soviétique, s’amuse le socialiste, maire de Nant et désormais président du Parc. Mais je fais la promesse de ne pas empoisonner mes opposants. »

Il a ensuite proposé une liste complète (pour les huit membres complétant le bureau syndical) laquelle a été élue avec 39 voix, sauf pour la 3e vice-présidente Nathalie Marty (38 voix) et avec 4 bulletins « blanc » : Emmanuelle Gazel est élue 1re vice-présidente au titre de la Région ; Christophe Laborie, 2e vice-président au titre du Département ; Nathalie Marty donc, 3e vice-présidente au titre des communes urbaines ; Jean-François Dumas, 4e vice-président au titre des communes rurales ; Bernard Sirgue, 5e vice-président au titre des communautés de communes.

Publicité

Jacques Arlès a été élu membre du bureau pour les communes rurales ; Séverine Peyretout pour la commune de Millau et Cyril Touzet pour les communautés de communes.

Vendredi 11 septembre, Richard Fiol a été élu président du Parc naturel régional des Grands Causses. © Le Progrès Saint-Affricain

« Le Parc continue sur sa lancée »

« Le bureau va être en ordre de marche pour continuer le travail », a assuré Richard Fiol, président au moins jusqu’en mai 2022. Date à laquelle la nouvelle charte du Parc, plat de résistance de la nouvelle équipe, entrera en vigueur avec à la clé, un changement dans le mode de représentativité au sein du bureau syndicat et donc à une nécessaire réélection du président.

Glissant au passage, « ne pas avoir la capacité de faire des discours politiques comme Alain (Fauconnier) ou les références littéraires de Christian (Font, président délégué sortant) », il a prédit des discours « souvent un peu courts, certainement lié à ma déformation professionnelle (pharmacien de formation, carrière dans l’armée jusqu’au grade de général puis dans l’informatique). »

« En tous cas, je suis très heureux de travailler ici parce que j’ai retrouvé avec les employés du Parc un peu ce que j’avais dans mon expérience professionnelle au début de l’informatique médicale où il y avait des gens motivés et tournés vers l’avenir. Le Parc continue sur sa lancée. »

« Du Fauconnier puissance dix »

A l’adresse d’Alain Fauconnier, Emmanuelle Gazel est d’abord intervenue en tant que vice-présidente de la Région pour passer le message de la présidente Carole Delga le félicitant « du travail accompli dans ce Parc, l’un des Parcs exemplaires d’Occitanie » : « Ici, on a su donner le tempo, le rythme, l’exemple. »

Ensuite, en tant que 1re vice-présidente, elle l’a rassuré : « Oui, on accepte de prendre le relais, de faire du Fauconnier puissance dix. »

Enfin, de façon plus personnelle, saluant « l’hommage rendu aux agents du Parc en disant qu’avec eux il y avait de l’ingénierie, de l’intelligence collective, de la créativité », elle a ajouté : « C’est aussi ce qu’on peut dire de toi. Malgré une expérience et une expertise fortes, tu as toujours cette capacité à te remettre en question. » Reprenant le slogan du Parc « une autre vie s’invente ici », elle a conclu par : « Toi, tu sais réinventer tout le temps et te réinventer tout le temps. Ça peut être un exemple pour chacun d’entre nous dans nos mandats et nos engagements politiques. »

Benoît Garret

Le premier conseil syndical de la nouvelle équipe a été fixé pour le vendredi 25 septembre à 15 h.

A lire dans l’édition du jeudi 17 septembre du Progrès Saint-Affricain, une interview du nouveau président du Parc naturel régional des Grands Causses.

Bouton retour en haut de la page