Millau. Eau : le Parc des Grands Causses présente une étude à fort débit

Réunion sur le petit cycle de l'eau. ©DR

Mardi 3 décembre, les élus des Communautés de communes du territoire se sont rassemblés pour la restitution de l’étude sur le petit cycle de l’eau.

Cette réunion avait pour but d’accompagner les collectivités et de les éclairer sur le transfert des compétences « eau potable et assainissement » qui, dans le cadre la loi NOTRe, devaient être assumées par les Communautés de communes dés 2020. Cependant, suite à un souhait commun des collectivités, ce transfert aura lieu au plus tard le 1er janvier 2026.

Dirigée par Laurent Danneville, Directeur du pôle ressources naturelles et biodiversité, et par le bureau d’étude COGITE, cette réunion de restitution finale, faisait suite à un long travail de diagnostic. Débuté en 2016, il consistait en une récupération et une synthèse des données afin de réaliser un état des lieux administratif (organisation, mode de gestion…), technique (longueur du réseau, patrimoine, volume d’eau vendu…) et financier (prix de l’eau, dette des services, montant des travaux.) des différents services d’eau domestique du territoire.

Fort de son expertise, le Parc naturel régional des Grands Causses a pu conseiller les élus en leur présentant les différents scénarios envisagés tout en regardant les mutualisations possibles entre intercommunalités ou syndicats pour une gestion de l’eau pertinente et adaptée sur le territoire.

Parc naturel régional des Grands Causses