Bowling. Les locaux brillent au Tournoi National de Millau

Le Tournoi National de l’Olympic Bowling Club de Millau s’est déroulé du 8 au 10 novembre. 40 équipes, venues de tout le Sud de la France, étaient inscrites (une absente), dont cinq de Millau.

Des Millavois qui ont particulièrement brillé, puisqu’à l’issue des éliminatoires, trois équipes étaient qualifiées pour la grande finale (sur 6 !). Des éliminatoires marquées par une ligne à 268 réalisée par le Millavois Frédéric Maurel. Les initiés apprécieront…

Les résultats de la grande finale

  • Quentin Faugère / Julien Vercellino (Domes / Clermont) : 2392
  • Marc Forner / Reynald Delanoy (Millau) : 2300
  • Stéphane Consiglio / Thierry Roellinger (Nice) : 2284
  • Katy Espalergues / Bernard Garrigou (Millau) : 2243
  • Bernard Souquières / Frédéric Maurel (Millau) : 2198
  • Pascal Courtin / Héloïse Courtin (Nice) : 2015
Le podium de la grande finale.

Les résultats de la petite finale

  • Mathieu Verge / Yves Joseph (Toulouse) : 2362
  • Irma Valade / Michel Prillot (Aurillac) : 2236
  • Chantal Moulet / Denis Dejean (Nimes) : 2140
  • André Bascle / Eric Coutarel (Aurillac) : 2098
  • Louis Michelot / Tonny Seccia (Besançon) : 2031
  • Bernard Metge / Michèle Poussard (Montpellier) : 1816
Le podium de la petite finale.

La meilleure ligne du week-end est à mettre à l’actif du Clermontois Julien Versellino, qui avec 287 quilles est à un cheveu de la ligne parfaite !

Jean-Pierre Paugnat, Serge Gaillard, gérant du bowling de Millau et Vézian Noyrigat, co-président (avec Tony Joseph) de l’Olympic Bowling Club de Millau, qui compte 15 licenciés.

À noter que le tournoi était supervisé par Jean-Pierre Paugnat, ancien membre de l’équipe de France, champion de France par équipes, plusieurs fois vainqueur de la coupe de France, entraineur de l’équipe de France entre 1998 et 2001… Aujourd’hui professeur de bowling indépendant, Jean-Pierre Paugnat joue encore en Nationale 2 et participe à des tournois nationaux et internationaux.

Le Clermontois Julien Versellino en pleine concentration. Vainqueur du tournoi avec Quentin Faugère, il a approché des 300 lors d’une partie de la finale.