Ils sont tous là, les jeunes de La MJC, eux qui avaient accueilli en 2018 leurs homologues sagontins. Ils ont pour prénom : Noé, Anaïs, Sacha, Jean-Baptiste, Johan, Chloé, et Anna. Réunis autour de leurs moniteurs Manon et Mohamed, ils règlent les derniers détails de leur séjour d’été à Sagunto.

C’est pour eux et leurs parents une belle aventure qu’ils ont hâte de vivre. Ils vont découvrir Sagunto et sa région, un autre monde, un univers méditerranéen bien typé avec ses plages, leur sable du Sud chaud et leurs palmiers. Une autre histoire, celle d’un port ouvert sur la Méditerranée et aux grands courants commerciaux anciens (du Mare Nostrum) et actuels.

Une ville antique avec son prestigieux théâtre romain. Une cité médiévale et ses ruelles tortueuses, jadis lieu du vivre ensemble des communautés musulmane, chrétienne et juive. Nos jeunes vont être aussi appelés à s’ouvrir sur une autre langue, une autre culture, d’autres moeurs et loisirs, une autre économie : celle d’un grand port industriel, une autre agriculture avec ses orangeraies…

Cet échange prometteur a été conjointement initié par le Comité de jumelage Millau-Sagunto et son président Jacques Cohen, par le directeur de la MJC, Hervé Marcillac, et Miguel Angel Martin, directeur du Casal Jove de Puerto de Sagunto.

Et il a été porté essentiellement par les moniteurs des MJC des deux villes, qui ont su responsabiliser les jeunes et leurs familles, en les impliquant étroitement dans l’élaboration du projet. D’où cette dynamique collective irrésistiblement tournée, déjà, vers l’avenir et la pérennité de cette expérience. Bravo, donc, un grand Bravo à tous ces jeunes et à leurs parents !

Le groupe de la MJC séjournera à Sagunto du 11 au 19 juillet, et donc après les élèves du collège Marcel Aymard, et ceux des lycées Jean Vigo et Jeanne d’Arc. A n’en point douter, ces échanges, annuellement renouvelés entre les deux villes, représentent un apport d’importance dans la formation et l’épanouissement de notre jeunesse.

Plus encore, ils contribuent à faire connaître à l’étranger l’attractivité de notre belle région. Et surtout à créer des liens entre les familles et des espaces d’amitié et de paix dans une Europe et un monde particulièrement tendus et agités.

Jacques Cohen,
Président du Comité de Jumelage Millau-Sagunto