Millau. Une exposition éphémère pour les artistes peintres de la MJC

Jeudi 20 juin à 18h30, les élèves des ateliers dessins/peinture de la MJC de Millau, animés par Anaïs Picamoles, présentaient le fruit de leur travail annuel au Créa. Une exposition éphémère, puisqu’en raison des travaux du Créa, aucun lieu n’a pu être trouvé pour proposer ces œuvres au public.

Était notamment présenté le travail effectué dans le cadre des 80 ans de la Retirada, exposé auparavant à la médiathèque.

Anaïs Picamoles a remercié ses élèves pour le « très beau travail » effectué toute l’année. (© Gérard Rouquette)

Rappelons que la MJC propose ces ateliers dessins/peinture pour tous les âges, de 6 à 99 ans… voire plus. Enfants et ados se retrouvent pour deux séances (6 à 11 ans et 12 à 17 ans) le mercredi après-midi, tandis que les plus grands se voient proposer trois séances le lundi de 14h à 16h, le mardi de 18h à 20h et le jeudi de 14h à 16h. 40 enfants et ados et une cinquantaine d’adultes bénéficient ainsi, chaque semaine, des conseils avisés d’Anaïs Picamoles, animatrice des ateliers depuis quatre ans.

Hervé Marcillac, directeur de la MJC, a rappelé la place importante de la pratique amateur, « qui fait parfois émerger de vrais talents », au sein de la MJC. (© Gérard Rouquette)

A noter que les ados travaillent activement à la décoration du pôle Jeunesse, avec l’artiste graffeur professionnel Raphaël Cros et Anaïs Picamoles. Cette opération intitulée « Les ados font le mur », qui a le soutien d’ Aveyron Culture et de la Ville de Millau, sera inaugurée le mercredi 3 juillet à 17h30.

Un travail en tandem, entre Jean-Luc, résident des Charmettes, et Jessica Limongi, animatrice à la MJC. L’œuvre, intitulée « La femme sauvage », a nécessité une quinzaine d’heures de travail en binôme. « Dans les yeux de Jean-Luc, il n’y a aucune contrainte, se ravit Jessica Limongi. Il a ainsi laissé libre cours à son imagination ». (© Gérard Rouquette)
(© Gérard Rouquette)
(© Gérard Rouquette)
(© Gérard Rouquette)
(© Gérard Rouquette)