Millau. Salle comble pour la soirée organisée par la Ligue des Droits de l’Homme

A peine un an après sa reformation, la ligue des Droits de l’Homme, section de Millau, a mené deux actions sur Millau en ce début de printemps. Ces deux actions sur la question des migrants et réfugiés ont connu un franc succès. Preuve s’il en est que la question des migrations et plus particulièrement de l’accueil des migrants reçoit un véritable écho sur le bassin millavois.

C’est ainsi que le samedi 16 mars dernier, une cinquantaine de travailleurs sociaux, de bénévoles et citoyens ordinaires ont participé à une journée d’information et de formation sur les droits des migrants et plus particulièrement les mineurs non accompagnés.

Invitée par la Ligue des Droits de l’Homme, Mathilde Bachelet, avocate spécialisée dans le droit des étrangers à Toulouse, a creusé devant un public attentif les questions de condition d’octroi des différents titres de séjours, de critères légaux et jurisprudentiels et listé les bonnes pratiques pour anticiper les difficultés et les voies de recours possibles.

Cette formation fut prolongée le mardi 19 mars par la projection du film « Libre », documentaire réalisé par Michel Toesca en 2018. Ce documentaire raconte au plus près le vécu des migrants qui transitent par la vallée de la Roya ainsi que le combat mené par Cédric Hérou et des habitants de la vallée contre les autorités locales et la justice afin de secourir et aider les migrants de passage.

Devant une salle comble, Henri Rossi, délégué de la LDH pour la région PACA a raconté son expérience dans les Alpes Maritimes. Catherine Gros, de la Roya Citoyenne, devait être présente pour le débat, mais, faisant partie des sept personnes arrêtées à leurs domiciles à l’aube du 13 mars pour être interrogées et mises en garde à vue, elle s’est excusée de ne pouvoir faire le déplacement, étant durement affectée par ces mesures de harcèlement et d’intimidation.

La forte participation à cette soirée et la qualité du débat qui s’en suivi montrent l’intérêt porté sur le sujet des migrations par le nombreux Millavois. En lien avec le collectif millavois de soutien aux migrants, la section Millau de la LDH envisage de donner suite à ces rencontres.

D’ores et déjà, pour accueillir la centaine de personnes n’ayant pu assister à la soirée par manque de place, une nouvelle projection du film « Libre » est prévue au cinéma de Millau le mardi 14 mai prochain.