L’Atelier de Julien H et Bleu de Chauffe, spécialisés dans la maroquinerie, étaient à l’étroit dans leurs anciens locaux de 400 m2 situés sur la zone de Vernonhac, à Saint-Georges-de-Luzençon.

Les deux entités ont rapidement pu profiter des outils d’accompagnement de la Communauté de Communes Millau Grands Causses pour se projeter dans le premier atelier relais de la zone Millau Ouest, et construire un nouvel outil de production adapté à leurs besoins de développement immédiats et futurs.

Spécialisées dans la création, la fabrication et la distribution d’articles de maroquinerie haut de gamme, les deux entités sont juridiquement distinctes, mais très interdépendantes, l’une assurant le design et le marketing, et l’autre la production, la fabrication.

Lors de l’inauguration du nouvel atelier, jeudi matin, Thierry Batteux a souligné le « super accompagnement » reçu de la part de la Communauté de Communes. « Cet outil va nous permettre d’accompagner notre évolution, et on espère construire de nouveaux bâtiments à côté, d’ici 5 à 6 ans », a déclaré l’un des deux responsables de Bleu de Chauffe.

Un peu d’histoire

L’Atelier de Julien H, entreprise créée en 2006 par Julien Hanchir, fabrique dans ses ateliers des articles de maroquinerie (sacs, accessoires…) 100 % Made in France. Les cuirs utilisés sont naturels et traités végétal dont près de 70 % proviennent de la tannerie aveyronnaise Arnal, au Monastère.

En 2009, Julien Hanchir a croisé la route des entrepreneurs de l’entreprise Bleu de Chauffe, une belle rencontre qui lui a permis, grâce à son savoir-faire exceptionnel, de se voir confier l’intégralité de la confection de leurs produits.

L’Atelier de Julien H emploie à ce jour 17 personnes dont 3 apprenties et prévoit 2 nouveaux recrutements en 2018 et entre 2 et 3 en 2019.

Chez Bleu de Chauffe et l’Atelier de Julien H, chaque artisan fait le travail de A à Z et signe son produit. « On tient à ce process, explique Alexandre Rousseau. C’est valorisant pour la personne qui crée, et ça apporte un supplément d’âme au produit ».

L’Atelier a produit 15.000 pièces en 2017 avec un objectif porté à 17.000 en 2018.
Une entreprise qui ne cesse de se développer au fur et à mesure des nouveaux contrats signés par Bleu de Chauffe en France et à l’étranger.

Aujourd’hui, 25 personnes travaillent au sein de l’atelier relais.

Bleu de Chauffe a été créée en 2009 par Thierry Batteux et Alexandre Rousseau. Elle est spécialisée dans la conception d’articles de maroquinerie haut de gamme et de qualité élevée, dédiés essentiellement à la mode masculine. Cette entreprise assure également les tests matières, le patinage des produits finis et leur conditionnement avant leur expédition.

Jeudi matin à l’occasion de l’inauguration et de la visite de l’atelier, les élus ont pu mesurer la qualité des produits fabriqués.

La distribution des produits est quant à elle assurée au niveau national et international via le site internet de l’entreprise, des corners dans les grands magasins comme les Galeries Lafayette, le Bon Marché, BHV Hommes et des points de vente dans les capitales européennes, asiatiques et d’Amérique du Nord.

Bleu de Chauffe tend à se développer à l’export dans les années à venir et emploie à ce jour 6 personnes.

Un projet qui va contribuer au renforcement de la filière locale « Cuirs et peaux ». Patrick Bernié, sous-préfet de Millau, s’est réjouit du « développement de cette activité consubstantielle de la ville de Millau ». « Vous êtes une chance pour Millau », a-t-il souligné.

Une aide de la Communauté de Communes

Comme elle l’a déjà fait pour l’entreprise Causse Gantier en 2005, la Communauté de Communes de Millau Grands Causses a accompagné l’Atelier de Julien et Bleu de Chauffe dans l’élaboration et la mise en œuvre de leur projet de développement par le biais de la construction d’un atelier relais, adossé, depuis la livraison du bâtiment, à un contrat de crédit-bail d’une durée de 15 ans.

C’est ainsi que la Com Com a procédé en maîtrise d’ouvrage à la construction d’un bâtiment conformément à l’avant-projet sommaire puis l’avant-projet détaillé établit par l’équipe de maîtrise d’œuvre composée du cabinet BC Architecture (Millau) et de l’atelier d’architecture Jean-Thomas Gossart et Caetera (Quimper).

Le montant prévisionnel était de 1.360.000 € HT pour la réalisation des travaux de VRD et du bâtiment de 775 m2, y compris le coût du terrain de 18.200 m2 et les frais d’études.

Cependant, en cours de construction, les deux sociétés ont rapidement sollicité la Communauté au printemps 2017, pour la réalisation d’une extension de 137 m2 de la partie atelier de production afin de répondre au développement, plus rapide que prévu, de leurs activités. Extension qui a porté le bâtiment à 912 m2.

Les produits finis, prêts à être emballés et expédiés.

Cette extension a été chiffrée à 120.000 € HT, montant qui a été pris en charge par un emprunt complémentaire directement répercuté sur le montant du loyer, soit un total général de 1.480.000 € HT.

Evolutif, ce projet immobilier sera à même d’accueillir toutes nouvelles extensions.

L’atelier relais « Atelier de Julien H / Bleu de Chauffe », une implantation totem pour la nouvelle zone d’activité Millau Ouest.
« Il n’est pas de vent favorable pour celui qui ne sait pas où il va », a philosophé le sous-préfet en citant Sénèque. « Et visiblement, vous savez où vous allez. »