✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Athlétisme
A la Une

Athlétisme : la médaille de reconnaissance du Sénat pour le champion Claude Merle

La date du dimanche 4 février a été conjointement choisie par Alain Marc, sénateur de l’Aveyron, et Jacques Arlès, maire de Saint-Rome-de-Tarn, pour honorer le champion local Claude Merle.

Ce super vétéran sportif qui va sur ses 88 printemps n’en finit pas de briller sur les pistes dans les compétitions nationales et internationales de marche athlétique sur 5 000 ou 10 000 mètres, catégorie Masters.

À l’occasion de la manifestation sportive du Trailou, qui a réuni plus de 400 participants, c’est lui qui a donné les deux départs des trails de 25 et 12 km place du Ravelin à quelques mètres de sa maison familiale.

LIRE AUSSI >> Un record de popularité pour le Trailou de Saint-Rome-de-Tarn

Publicité

C’est lui aussi le premier médaillé de la journée sur le podium de la salle des fêtes Édouard Galy, où il recevait des mains du vice-président du Sénat la médaille de reconnaissance de la chambre haute du Parlement français. Chaudement félicité, superbement applaudi, Claude nous rappelait son parcours : « Dans les années 1960, après mon service militaire, je m’inscris au CA Montreuil, dont j’ai conservé mes premières licences. J’y côtoie de nombreux champions, dont le marcheur exceptionnel Gilbert Roger, six fois vainqueur du mythique Paris-Strasbourg et surtout me perfectionne dans la technique du marché en déhanché. À l’âge de la retraite, je rejoins l’Athlétic Club Saint-Affricain, et en route pour les championnats ! J’y rencontre Alexis Jordana et Claude Millard, ce sera le début d’une solide amitié qui va me conduire à disputer, sous le maillot de l’équipe de France, le Championnat d’Europe à Madrid en 2018. Parmi mes performances : championnat de France, médaille d’or en 2019 à Rennes, vice-champion d’Europe à Pescara en 2023 (commune italienne des bords de l’Adriatique). »

DR

Et aujourd’hui, quels objectifs ? « J’ai noté le prochain Championnat de France à Lyon sur une course de 5 000 ou 10 000, et puis secrètement un prochain championnat international avec un long déplacement à la clé. Je suis accompagné par mon épouse Catou, ma fidèle supportrice qui partage ma passion, constitue mon indispensable « dopage » dans cette dure discipline, dure, mais si motivante et si riche en bénéfiques émotions. »

Avec nos vives félicitations, nos plus sincères souhaits de satisfaction et réussite pour Monsieur Claude Merle.

Bouton retour en haut de la page