✨ Sélectionnez VOTRE commune

MA COMMUNE
Actualité

Saint-Jean-d’Alcapiès accueillera la brebis « avec un grand B »

Vendredi 15 septembre à 17h, la salle Alcapia prendra les couleurs de « l’or blanc », pour une grande réunion autour de la Brebis. Connaisseurs, agriculteurs, amateurs… chacun est convié par le député du sud Aveyron Jean-François Rousset, à venir échanger à propos de la brebis Lacaune.

« La colonne vertébrale de notre département », tel est le nom que donne Jean-François Rousset à la brebis. En effet, le député est l’initiateur de ce projet de grand rassemblement sur la race ovine. À travers cette réunion, il souhaite que toutes les personnes intéressées par l’animal phare de l’Aveyron puissent parler de celui-ci. Il n’y a donc pas de réel sommaire à cette réunion, même si des experts et des connaisseurs de la race seront présents.

Le but est d’échanger à propos de tout ce qu’est la brebis, et tout ce qui se fait autour d’elle. Ainsi, l’évolution du bovidé, son exploitation, l’utilisation de son lait ou bien de sa peau, et les produits dérivés réalisés à partir de la brebis seront bien évidemment évoqués durant la grande table ronde. L’agropastoralisme actuel, le changement climatique, toute l’économie créée autour de la brebis, et les enjeux patrimoniaux et culturels de l’animal seront certainement aussi au menu de cette grande assemblée.

« Moins protocolaire »

C’est ainsi que le député de la 3e circonscription souhaite cette réunion, « moins protocolaire ». En réunissant experts et citoyens autour de la même table, il souhaite d’abord créer du lien entre toutes les personnes qui voient et connaissent la brebis (au moins de nom), et veulent échanger à propos de celle-ci. Au sortir de la table ronde, il veut aussi avoir la possibilité de « construire un texte, pouvoir proposer une restitution ». M. Rousset ne voit donc pas cette réunion comme « un évènement en plus, mais bel et bien comme un évènement différent ». À travers celui-ci, il souhaite que chacun puisse donner son avis et avoir la parole, quel que soit son niveau de connaissance. Un rassemblement avec l’idée que chacun ne rentre pas chez soi après les discussions, en organisant un « moment convivial après, et peut-être même un peu de musique pour accompagner l’évènement ».

Publicité

Cette assemblée ne devrait pas s’arrêter aux limites du département. En effet, « l’Aveyron n’est pas le seul endroit qui vit de l’agropastoralisme, explique le député. Certains pays vivent même de cette agriculture », ajoute-t-il. C’est pour cela qu’il veut que le fruit de cette réunion sur « l’or blanc » que représente le lait de brebis s’ouvre au-delà du département.

Le 15 septembre, je remettrai la Brebis au cœur de mon action à travers l’organisation d’un événement dédié à ses filières. Cet événement de rentrée sera l’occasion de présenter les grands projets de notre territoire, et de mettre en lumière les hommes et les femmes qui y travaillent. Encore et toujours, je souhaite que nous partagions tous ensemble les projets qui feront notre avenir » (Jean-François Rousset)

Bouton retour en haut de la page