ActualitéMillau

A Millau, un hommage a été rendu au brigadier Alexandre Martin

Cet après-midi à 17h, en même temps que l’hommage parisien, une cérémonie en hommage au Brigadier Alexandre Martin, tué au Mali le samedi 22 janvier, a été organisée devant le monument aux Morts du bas du Parc de la Victoire.

Avant le déroulement de la cérémonie, avec la sonnerie aux Morts par l’Elan Millavois, le dépôt de gerbes, une minute de silence et la Marseillaise, le Colonnel (h) Claude Seillier, délégué de l’Association de Soutien à l’Armée Française (ASAF) pour l’Aveyron, a fait un bref rappel de la carrière et de l’engagement d’Alexandre Martin, né le 5 mars 1997 à Rouen. Il avait 24 ans.

Les autorités civiles et militaires.

Engagé le 1er septembre 2015, Alexandre Martin a accompli toute sa carrière au sein du 54e régiment d’artillerie de Hyères, dans le Var. Affecté dans la 4e batterie, il est élevé à la distinction de 1re classe le 1er juin 2016. Il sera ensuite déployé sur l’opération Sentinelle.

Michel Durand, conseiller municipal délégué aux anciens combattants.

A l’issue de cette mission, il reçoit la médaille de la Protection militaire du territoire et la médaille de bronze de la Défense nationale. Plusieurs missions l’ont conduit ensuite dans les départements d’Outre Mer. Promu au grade de Brigadier le 1er décembre 2018, il était engagé dans l’opération Barkhane depuis octobre dernier. Il a succombé à ses blessures après une attaque menée contre la plateforme opérationnelle désert (PfOD) de Gao, au Mali.

Avec lui, neuf autres soldats ont été blessés, mais leur pronostic vital n’est heureusement pas engagé. Le Brigadier Alexandre Martin est le 53e militaire français tué au combat au Sahel depuis 2013.

Jean-Marc Gallois, président du Comité d’Entente des Anciens Combattants de Millau.

 

Bouton retour en haut de la page
X