ActualitéMillau

Millau. « Oui à la liberté, non au passe c’est une impasse ! » 

Ce samedi 21 août était la sixième journée de mobilisation contre le passe sanitaire en France. À Millau, le rassemblement a réuni presque autant de monde que la semaine précédente. Il était organisé et déclaré en préfecture par le collectif des Gilets Jaunes millavois.

On est là depuis deux ans et 9 mois tous les samedis présents quelque part sur le terrain et aujourd’hui pour exprimer notre inquiétude : on a une pensée pour tous ces commerces qui sont dans l’obligation de contrôler ce passe sanitaire ».

© Millavois.com

Ils étaient entre 250 et 300 selon les forces de l’ordre et plus de 350 d’après les manifestants. Les opposants au passe sanitaire sont à nouveau descendus dans la rue pour réaffirmer leur position contre la mise en place de « ce passeport pour la liberté dont ils ne veulent pas ».

L’installation d’un « bar », comme un acte de défiance, pour tous ceux qui n’ont plus accès aux restaurants et aux cafés depuis le 9 août dernier, date d’entrée en vigueur du passe sanitaire. © Millavois.com

Ils se sont retrouvés comme tous les samedis dès 14h place de la Capelle à Millau et après un bref discours ont entamé le circuit qui les a menés devant la mairie, la sous-préfecture, l’hôpital Saint-Anne pour applaudir les soignants, la place du Mandarous devant la permanence d’Arnaud Viala dont ils ont au passage dit « tout le mal qu’ils pensent de lui et de la politique qu’il a menée depuis 5 ans ».

© Millavois.com

Au son des traditionnelles chansons et slogans des manifestations, le cortège a pris la direction du cœur de ville pour rejoindre la place Foch qui pourrait être le prochain point de départ de la manifestation de samedi prochain, car « elle est plus à l’ombre ».

Bouton retour en haut de la page
X