Rivière-sur-Tarn. Une mise en scène macabre à Fontaneilles

Samedi matin, un habitant de Fontaneilles (commune de Rivière-sur-Tarn) a attaché un chaton mort au panneau de sortie du village avec un mot demandant aux gens de stériliser leur chat « pour ne plus voir ça ».

Le chaton n’aurait subi aucune violence, d’après les constatations de la gendarmerie qui a été alertée.

« On peut donc supposer qu’il était mort de faim et que la personne qui a fait ça voulait interpeller les gens du village », pense une conseillère municipale, qui a découvert cette mise en scène macabre. Le haut des Jardins de Fontaneilles serait en effet sujet à un problème de chats errants.

« Cependant au moins une adolescente, peut-être plus, voire des enfants, a vu cette image atroce, regrette-t-elle. Aucune cause ne justifie une telle violence visuelle à même de perturber les enfants et les adolescents. Nous espérons que cela ne se reproduira pas. »

« Nous allons en rediscuter lors du prochain conseil municipal, assure un autre conseiller municipal, et voir si nous pouvons/devons lancer une campagne de stérilisation pour éviter de revoir un tel acte condamnable. »