Millau va obtenir des étoiles pour sa propreté

En l’absence de Nicolas Lefévère, c’est Alain Nayrac qui a présenté cette délibération.

Les conseillers municipaux ont approuvé, hier soir lors de la dernière délibération du Conseil municipal, l’adhésion de la ville de Millau (contre la somme de 900 euros par an) à l’association des villes pour la propreté urbaine (AVPU).

Un pari risqué, puisque cette association va labelliser notre ville, en lui décernant, à l’instar des villes fleuries, une ou plusieurs étoiles.

En l’absence de Nicolas Lefévère, conseiller municipal à l’environnement, c’est Alain Nayrac, adjoint à l’aménagement urbain et à l’environnement, qui a présenté cette délibération.

On y apprend que l’association propose une méthode de labellisation récompensant les collectivités qui s’engagent à moyen terme, à améliorer durablement la propreté de leurs espaces publics, grâce notamment des comportements plus responsables des usagers sur cet espace public. La ville va donc devoir sensibiliser les Millavois à adopter de meilleurs comportements si elle veut gagner des étoiles.

Cinq étoiles sont en jeu

  • Une première étoile est obtenue en mettant en œuvre la méthodologie d’évaluation de l’AVPU. Il s’agira d’identifier les points forts et les points faibles par rapport aux moyennes enregistrées par l’ensemble des autres villes adhérentes. Facile.
  • L’année suivante, une deuxième étoile peut être obtenue en s’engageant dans la mise en œuvre d’un plan d’action, au regard de l’analyse faite la première année.
  • La troisième étoile récompense les collectivités « qui s’inscrivent dans une logique d’efficience dans un ou plusieurs domaines liés au nettoiement ».
  • La quatrième étoile incite à partager l’évaluation et le plan d’action avec les habitants.
  • Enfin la cinquième étoile, le Graal, est obtenue à l’issue d’un processus d’évaluation indépendant qui permet d’enregistrer les résultats concrets en matière de propreté.

Considérant que ce plan d’action proposé par l’AVPU peut aider à obtenir le fameux label « Ville Eco Propre », la délibération a été votée à l’unanimité.