Réseau de bus : Des changements à attendre

(Photo : www.reseau-mio.fr)

La présentation des vœux de la Communauté de communes a donné l’occasion à son président, Gérard Prêtre, de revenir sur les difficultés rencontrées suite à la mise en place du nouveau réseau. « Ce nouveau réseau de bus urbain doit trouver son rythme et son fonctionnement de croisière », a t-il souligné, conscient de la grogne de certains usagers déroutés par les nouveaux horaires, les nouvelles lignes ou encore les nouveaux tarifs.

« Laissons-nous le temps de voir si le pari que nous nous sommes donnés avec le nouveau délégataire, Transdev et Autocars Causse, est tenu. »

« Nous ne sommes pas encore à un mois complet de fonctionnement, a-t-il plaidé. Nous avons reçu de nombreuses remontées de terrain, que nous avons analysées ; nous nous donnons encore quelques semaines avant de trancher sur les adaptations que nous pourrons apporter mais toujours dans une équation financière serrée ; car si le réseau de bus intéresse particulièrement ces dernières semaines, force et de constater que la fréquentation (hors scolaires) ne reflète pas un attrait suffisant pour en garantir un niveau de recettes satisfaisant. Les choix opérés l’ont été sur la base d’une étude approfondie et chiffrée. Laissons-nous le temps de voir si le pari que nous nous sommes donnés avec le nouveau délégataire, Transdev et Autocars Causse, est tenu. »