Actualité

Opinion. « Liberté d’action et d’expression des représentants syndicaux »

La convocation de madame Mora déléguée syndicale au commissariat de police, pour s’être exprimée dans le cadre de son mandat, est, à la fois, une tentative d’isolement et d’intimidation de cette élue, mais aussi une provocation et un déni de notre système de démocratie représentative.

La situation de l’hôpital de Millau, dirigé par madame Marty, est plus que critique (fermetures de lits, manque de personnel, soignants surmenés et malmenés) et a d’inévitables répercussions sur la prise en charge des patients.

Dans ces conditions dégradées, Mme Mora se bat pour nous les usagers, le personnel et l’hôpital, nous lui en sommes reconnaissants. Si en comparaison des sacrifices demandés au personnel et de la remise en cause du protocole d’accord du temps de travail, elle met en parallèle, la prime de Mme Marty pour ses résultats en pratique managériale, alors celle-ci crie au loup et à la diffamation !

Elle s’étonne de la non-démission de Mme Mora 2e adjointe à la ville de Millau et responsable CGT de l’hôpital. Mme Mora, comme avant elle Gérard Deruy ou Alain Fauconnier, fait le choix responsable et courageux de défendre notre hôpital et de ne pas se retrancher derrière le « ce n’est pas mon champ de compétence ».

« Nous ne sommes pas les adversaires » de Mme Marty et ses choix professionnels lui appartiennent. Peut-être se sent elle agressée, dépassée par cette réalité, mais les usagers et les personnels n’ont pas à se sentir responsables de ces contradictions.

Nous n’avons pas les moyens de faire du sentimentalisme nous voulons juste continuer à vivre et travailler sur nos territoires en toute sécurité avec « le minimum syndical » de services publics de qualité.

Quand madame Marty sera remise de ses émotions peut-être pourra-t-elle prendre le temps de nous faire savoir qu’elle regrette d’avoir bafoué nos droits fondamentaux à la liberté d’expression, en un temps où les démocraties vacillent autour de nous.

Marie-Laure Mayot

Ancienne adjointe au maire de Millau et ancienne élue du personnel du SNES FSU

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Bouton retour en haut de la page