ActualitéMillau

Millau. Un premier pas vers la fin des sacs jaunes

Dès janvier 2024 le plastique à usage unique, comme la loi l’impose, aura disparu dans les déchets de la Communauté de communes Millau Grands Causses qui a d’ores et déjà a fait le choix d’anticiper et de faire la transition avant la date butoir.

Depuis lundi 24 janvier, lors de la traditionnelle distribution de sacs poubelles, certains usagers se voient attribuer des sacs cabas réutilisables à la place des sacs jaunes habituellement donnés sur justificatif de domicile.

C’est le cas de tous les riverains des quartiers équipés de bacs semi-enterrés qui iront désormais vider leurs déchets à recycler en vrac en récupérant leur sac. Toutes les communes de la Communauté de communes sont également concernées à l’exception du village de Peyreleau qui n’est pas encore équipé de bacs semi-enterrés.

Une deuxième étape

Les sacs jaunes continuent d’être distribués dans les secteurs où le ramassage se fait sur le trottoir, comme le centre-ville, et dans les quartiers dotés de conteneurs à roulettes où il faudra continuer de jeter ses déchets dans les sacs jaunes. Leur suppression au profit des bacs semi-enterrés sera la deuxième étape de ce changement dès l’année prochaine pour arriver à terme à éliminer complètement tous les sacs plastiques jaunes.

Les stocks de sacs jaunes des communes seront peu à peu écoulés, et les particuliers pourront continuer de s’en servir jusqu’à épuisement total de leurs réserves. Si cette opération représente cette année un surcout à cause de l’achat des sacs cabas, le budget sacs devrait petit à petit considérablement diminuer, même si ce n’est pas le but premier de l’opération.

Plus écologique et plus pratique

Si l’utilisation d’un sac réutilisable est plus vertueuse pour l’environnement, cette solution possède aussi d’autres avantages comme l’expliquent Jérôme Sabathié, responsable du service gestion des déchets et Jacques Commayras vice-président, chargé de la gestion des déchets de la Communauté de communes.

« Contrairement aux sacs jaunes qui ont tendance à bloquer parfois les conteneurs, le vrac permettra de mettre beaucoup plus de déchets à l’intérieur des bacs de 5 m2 dans lesquels on estime perdre entre 20 et 25 % du volume avec les déchets en sacs. Ce procédé devrait aussi équilibrer l’augmentation du volume des déchets recyclables dû aux nouvelles contraintes de tri ».

Bouton retour en haut de la page
X