MillauOpinionPolitique

Millau. Opinion : « De Gargamel à Calimero »

Attitude étrange de Michel Durand, pourtant vieux routier de la politique. Membre du PS, des années dans l’ombre de son frère Guy, élu municipal, il nous fait une analyse rapide de qui est « gentil » ou « méchant ». Vous l’aurez compris, si vous faites partie de la majorité municipale Gazel vous êtes gentil, si vous pensez différemment, vous êtes méchant.

– Dire que Mme Gazel n’a pas dit la vérité sur sa position sur l’avenir des hôpitaux Millau – Saint-Affrique lors de la campagne des municipales fait-il de moi un haineux, un aigri ?

– Dire que je me pose la question sur le changement de visions de certains élus de la majorité municipale sur leurs voltefaces concernant l’hôpital médian puisque Mme Gazel a dit en conseil municipal que tous ses élus avaient une vision commune sur le site de l’hôpital médian à Saint-Georges-de-Luzençcon, fait-il de moi un haineux, un aigri ?

– Dire que Mme Gazel n’a pas été très fairplay lors de l’inauguration de la passerelle du Saoutadou, fait-il de moi un haineux, un aigri ?

– Dire que Mme Gazel avait promis de poursuivre le Silex et qu’elle a détruit ce projet pour y mettre de « vieux papiers », fait-il de moi un haineux, un aigri ?

– Dire que Mme Gazel rachète un immeuble le double de son prix estimé sans faire appel, fait-il de moi un haineux, un aigri ?

– Dire que Mme Gazel va financer à hauteur 500.000€ des compteurs d’eau qu’ensuite Véolia va nous louer et que le prix de l’eau va augmenter malgré la baisse des charges en personnel, fait-il de moi un haineux, un aigri ?

– Dire que c’est bien de baisser le prix des repas de la cantine pour certains enfants ainsi que ceux des repas à domicile pour certaines personnes âgées, mais que c’est injuste d’augmenter ceux qui payaient déjà le plus cher, à minima il aurait été plus juste d’au moins ne pas les augmenter, fait-il de moi un haineux, un aigri ?

Attitude d’autant plus étrange qu’il y a quelques mois, Michel Durand était élu de l’opposition.

Ayant assisté à de nombreux conseils municipaux, j’ai perçu en lui un élu besogneux qui cherchait toujours la petite phrase cinglante. Il faisait partie de cette opposition qui n’hésitait pas à traiter les élus de la majorité de l’époque « d’amateurs ou d’incompétents ».

Adepte de remarques désobligeantes, certes souvent sous le ton ironique qu’on lui connaît, mais parfois blessantes. Parlant par phrases tirées d’auteurs (peut être Cicéron ou Audiard) il frôlait parfois la « ligne blanche ». D’ailleurs il me semble me souvenir qu’un élu de l’opposition avait à cette époque été condamné pour diffamation.

Alors oui il peut toujours y avoir des différences d’opinions, c’est la démocratie, mais pour cela doit il y avoir des « gentils et des méchants » ?

« C’est vraiment trop inzuste ».

Jean-Michel Sudres

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com. Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Bouton retour en haut de la page
X