ActualitéMillau

Millau-Sagunto, contre vents et marées

C’est parapluie à la main que s’est déroulée la première sortie du comité de jumelage Millau / Sagunto qui a conduit les voyageurs dans des lieux de mémoire du Midi. Ni la mer déchaînée ni le ciel agité n’ont pu venir à bout du moral des voyageurs. Il faut dire que la portée culturelle des sites visités était impressionnante.

Tout d’abord le Mémorial de Rivesaltes et toutes les souffrances des hommes, femmes et enfants qui s’y reflètent, ont fortement interpellé les voyageurs. Et ce, d’autant plus qu’elles étaient illustrées par une exposition exceptionnelle, consacrée à l’œuvre de Josep Bartolí : « Josep Bartolí. Les couleurs de l’exil ».

Lire aussi

01déc18:15Retirada : deux films pour raconter l’exil au cinéma de Millau

Artiste républicain et antifranquiste, et acteur de la Guerre d’Espagne, Josep a été interné, avec ses frères d’armes dans les camps du Midi. La découverte de son œuvre par le groupe a été passionnante : celle des dessins politiques, d’abord, d’une puissance singulière, présentant la guerre et les camps, et qui dialoguent avec la peinture et la couleur, à partir de 1952, et sur un thème de fond : la défense de la liberté, et la critique des pouvoirs qui y portent atteinte.

Au Mémorial de Argelès-sur-Mer, nous avons été guidés chaleureusement par Les Fils et Filles des Républicains Espagnols et Enfants de l’Exode : il s’en est suivi un échange chaleureux et plein de promesses. A Collioure, et sous la pluie, nous avons rendu hommage à Antonio Machado en disant, en chœur, et sur sa tombe, des passages de son œuvre empreints de beauté.

Au Musée-Théâtre de Figueras, le groupe évolua avec intérêt dans l’univers surréaliste de Dalí, très sensible à son originalité sans cesse renouvelée, et au génie de son créateur. Par conséquent, un voyage, à la fois très bref et très enrichissant.

Jacques Cohen, Président du Comité de Jumelage Millau-Sagunto

Source
Comité de Jumelage Millau-Sagunto
Bouton retour en haut de la page
X