ActualitéMillau

Le cœur de Millau bat pour sa « Belle »

Plus de 1500 personnes ont pris le départ de la Belle de Millau ce dimanche 24 octobre sous un beau soleil d’automne. Après deux ans d’absence, elle avait cette année un goût particulier de retrouvailles et de grande fête solidaire en rose.

Le coup d’envoi a été donné à 10h depuis la place Emma Calvé pour un parcours de 4,2 km, et après une balade le long des quais Sully Chaliès les coureurs et les marcheurs ont rejoint le domaine de Saint-Estève.

Marine Cabirou : « c’est important d’être là car on a tous quelqu’un dans nos familles, ou parmi nos proches touché par cette maladie ». © Millavois.com

La marraine de l’édition Marine Cabirou a ouvert les festivités, accompagnée de la jeune Rose Bonneviale qui a prononcé quelques mots pour dire « qu’elle allait bien » et sensibiliser les personnes présentes aux cancers pédiatriques « dont encore 20 % ne peuvent être guéris faute de traitement » et de ce fait, à l’importance des dons.

Emmanuelle Gazel maire de Millau, Anne Conty, présidente du comité départemental de la Ligue contre le cancer et Arnaud Viala, président du département ont salué la mobilisation millavoise, l’énergie et le professionnalisme des organisateurs et des bénévoles de la Belle de Millau, « heureux de se retrouver enfin pour pouvoir aider ce qui ont besoin pour lutter contre cette maladie ».

© Millavois.com

Avant le départ, les écoles de danse millavoises se sont succédé pour réchauffer l’ambiance, l’association Festi’Parade a défilé parmi les Millavois et les majorettes du Rance ont pris part à la fête en faisant une haie d’honneur aux partants.

© Millavois.com

« Petit Jeremy » attendait les participants sur la ligne d’arrivée avec un concert gratuit spécialement donné pour l’occasion.

© Millavois.com
Pour cette édition (toujours non chronométrée et sans classement), le premier participant à franchir la ligne d’arrivée est une femme ! © Millavois.com
© Millavois.com
© Millavois.com

Bouton retour en haut de la page
X