FootballMillau

Millau. Football : Les U17 R2 préservent leur première place

Pour cette 4e journée de championnat, c’est un troisième déplacement qui attendait nos jeunes U17 du SO Millau Football.

Perpignan où ils étaient attendus par une belle équipe, physique et joueuse, bien regroupée autour d’une défense sérieuse et appliquée.

Les Millavois, premiers de leur poule jusque là et invaincus, ne peuvent plus se cacher et doivent assumer.
Et c’est sur un terrain enherbé, mais de piètre qualité et très bosselé qu’ils ont dû évoluer. Autant cela a peu d’importance quand on pratique d’autres sports, autant quand on joue au football, c’est très difficile quand il s’agit de faire rouler la balle au sol et se la passer, et qu’elle rebondit systématiquement…

Les Millavois, ayant gagné le toss, avaient décidé de jouer contre le vent en première mi-temps, pour mieux résister et pouvoir jouer avec en seconde pour plus avancer. La stratégie a failli s’avérer gagnante.

Mais les jeunes Somistes sont retombés dans des travers qu’ils connaissent depuis quelques matchs : un manque de concentration dans les moments stratégiques des matchs (entames et fins).

Résultat, à la 5e minute de jeu, une perte de balle au milieu, un manque d’agressivité, des joueurs qui se regardent et personne qui ne monte au porteur. Il n’en fallait pas plus à l’attaquant perpignanais qui prend le temps des 20 mètres de se mettre sur son bon pied, d’armer et d’ajuster Loan impuissant (1-0).

Le temps de s’adapter aux conditions (terrain + vent), de se réveiller aussi, c’est un SOM à réaction qui s’est dès lors mis à tenter de jouer son jeu. Mettre le pied sur le ballon, proposer du jeu en mouvement, etc. A la 20e minute, sur un coup franc excentré de Yann, c’est Mattéo isolé au point de pénalty qui vient égaliser de la tête (1-1).

Les deux équipes se neutraliseront par la suite durant toute la première mi-temps. Millau tentant de jouer tantôt court pour proposer du jeu, tantôt long pour les attaquants malgré le vent et les locaux tentant quelques rares contres sur lesquels la défense reste vigilante, et Loan rassurant dans ses cages.

A la mi-temps, les rouge et jaune reprennent les consignes et sont rassurés. Ils ont tenu la première période contre le vent, comme prévu, à eux la seconde. Et c’est exactement ce qui se passa.

Une victoire qui tendait les bras…

Vent de face, les Perpignanais reculent devant la multiplication des attaques millavoises. Yann, Hermann, Elias avant d’être remplacé ont tour à tour des occasions de porter le danger sur le portier local. Le danger se rapproche, quant à la 65e, nos U17 bénéficient d’un nouveau coup franc excentré. Yann est à la manœuvre pour une combinaison répétée à l’entraînement et c’est Yohan qui vient accompagner le ballon dans la lucarne (1-2).

Les Millavois continuent de mettre la pression sur les locaux, et à trois reprises ils ont l’occasion de faire le break, mais le dernier geste n’est pas au rendez-vous.

Les remplacements et les rotations effectués, la fatigue de la fin de match, le manque de lucidité et la pression des Perpignanais font que ces dernières minutes de match sont à leur faveur. Les rouge et jaune ont reculé presque naturellement et ce qui devait arriver arriva.

A la 93e, sur une touche anodine dans notre camp, un mauvais repli, une mauvaise couverture, un mauvais placement défensif et ce ballon qui arrive miraculeusement au second poteau pour la tête d’un Perpignanais isolé. Landry tentera bien en désespoir de cause de se jeter et déviera la balle de la tête qui frappe la barre, mais rentre malgré tout, Loan est impuissant de nouveau. 2-2, score final, l’arbitre siffle la fin du match sur l’action suivante.

Il faut remercier le club de l’OC Perpignan pour son accueil et l’excellent état d’esprit des joueurs sur le terrain, également l’arbitre pour son match équilibré et objectif de l’avis de tous.

C’est avec le goût amer de la défaite que rentrent nos jeunes U17 de ce déplacement. Le match était à leur portée, la victoire leur tendait les bras. Mais…

Ils payent pour apprendre, ces erreurs de concentration et d’inattention dans les moments cruciaux des matchs.

Le scénario est certes cruel, mais il ne doit pas faire oublier l’essentiel : le jeu proposé, la capacité à toujours relever la tête, et une première place de la poule préservée avec une équipe toujours invaincue.

Rendez-vous samedi 16 octobre à 17h à Millau pour la 5e journée de championnat, pour la réception de Frontignan. Ce match marquera la fin d’un premier cycle avant une trêve pour vacances, l’occasion de se reposer, faire un premier bilan, et préparer la suite.

SO Millavois sur Score’n’co

Source
SOM Football
Bouton retour en haut de la page
X