Viala-du-Pas-de-Jaux

Le Viala-du-pas-de-Jaux. Elles se retrouvent après 56 ans

En septembre, Michèle est en vacances avec son mari sur le Larzac et décident de s’arrêter à la Tour du Viala du Pas de Jaux. À l’accueil elle raconte être déjà venue au Viala en visite chez une amie de lycée quelle n’a pas vu depuis 1965.

À ce moment-là Yves habitant du Viala et membre de l’Association de la Tour du Viala du Pas de Jaux écoute d’une oreille attentive et discrète. Il discute avec Michèle et pense savoir qui est cette amie perdue de vue, puis il retourne à ses occupations et Michèle et son mari vont visiter la Tour.

À la fin de leur visite, ils allaient prendre congé mais s’arrêtent pour écrire un mot dans le livre d’or lorsqu’une dame entre dans la Tour.

L’histoire aurait pu s’arrêter là, mais la dame qui arrive explique avoir croisé Yves qui lui a dit que quelqu’un la cherchait. C’était Mado, l’amie de lycée de Michèle…

En entendant cette histoire, Yves a compris rapidement qu’il s’agissait de Mado qui vit au Viala depuis quelques années, et qu’il s’est empressé d’aller prévenir. Un peu (beaucoup) grâce à lui, Michèle et Mado se sont retrouvées presque par hasard après s’être perdues de vue pendant 56 ans.

Bouton retour en haut de la page
X