ActualitéMillau

Millau. La dernière des manifestations anti-passe sanitaire ?

Ce samedi 25 septembre, les manifestants anti-passe sanitaire se sont une nouvelle fois réunis sur la place Foch sur les coups de 14h. Mais, est-ce la lassitude ou l’approche de la fin de la gratuité des tests PCR prévue le 15 octobre, toujours est-il que la mobilisation a fondu comme neige au soleil.

« Nous nous attendions à ce que la mobilisation faiblisse, admet Michel Ducros, le porte-parole des Gilets jaunes millavois. C’est normal, ça fait plus de 10 semaines de mobilisations. Aussi, je pense que c’est la dernière manifestation à Millau. Nous appellerons désormais les gens à aller manifester dans les grandes villes, comme Montpellier. »

S’ils étaient environ 150 la semaine dernière, seule une petite centaine de personnes a défilé aujourd’hui dans les rues de la ville, avec « une pensée pour les bars, les restaurants, et autres établissements obligés de contrôler le passe sanitaire et qui voient une chute de leur fréquentation ». Une pensée aussi « pour les structures d’aides à domicile qui manquent de personnels ». « Nos ainés vont être en souffrance et cette situation met en péril certains d’entre eux, déplore Michel Ducros. Tout cela, c’est la faute à ce gouvernement qui n’a pas assez prévu le côté négatif de cette obligation de passe sanitaire ».

Après un départ de la place Foch et un arrêt devant le Théâtre de la Maison du Peuple, où un intervenant a proposé de reprendre les interventions devant le public avant chaque spectacle (ce qui sera difficile sans la présentation du passe sanitaire, NDLR), le cortège est arrivé sur la place François Mitterrand. Là, comme ils l’avaient annoncé samedi dernier, ils ont bourré la boite aux lettres de la Médiathèque de livres factices au dos desquels ils avaient écrit des messages, et ce pour protester contre la non-possibilité d’accéder à la médiathèque.

Devant la Maison du Peuple, une mère a déploré le fait que, pour la première fois, elle n’a pas pu accompagner ses enfants au Parc des Sports, cet après-midi, à l’occasion des rencontres de rugby. « Aujourd’hui, je n’y arrive pas, je n’y arrive plus », a-t-elle déclaré, en pleurs.

Bouton retour en haut de la page
X