ActualitéMillau

Millau. L’avis citoyen sur la piétonnisation a été dévoilé

Fidèle à sa volonté de mettre en place une vraie politique de démocratie participative, la municipalité d’Emmanuelle Gazel a mis en place un audit citoyen auquel il était demandé de donner un avis à propos du dispositif d’expérimentation estivale des mobilités douces.

Cette expérimentation concernait notamment la piétonnisation de la place de la Capelle et de la place Foch, mais aussi l’interdiction de stationnement sur le boulevard de Bonald.

Après des observations et des analyses pendant l’été, deux de ces 15 citoyens et 3 commerçants qui avaient été tirés au sort, ont rendu compte de leurs travaux ce jeudi 23 septembre à l’occasion du conseil municipal de rentrée.

Du positif… et du négatif

Les deux représentants de cet audit citoyen, qui parlaient au nom de tout le groupe de travail, ont tout d’abord annoncé les choses positives : « une amélioration du confort des piétons », on s’en doute, mais aussi « un centre-ville plus sécurisé », « une baisse de la pollution olfactive et sonore », « un centre-ville plus attractif » et « des façades de commerces plus visibles ».

Après les bons points, les mauvais points… L’audit citoyen relève « une complication du stationnement et de la circulation », « un accès plus difficile aux commerces de la place de la Capelle et du boulevard de Bonald », « de nombreux cas de non-respect du code e la route avec une augmentation des incivilités » (notamment des deux roues et des trottinettes), « des excès de vitesse », « un manque de signalisation » et des terrasses de café qui avaient tendance à « trop s’étendre et obstruer le passage ».

Après cet état des lieux sans concession, le groupe de citoyen a dévoilé ses recommandations, qui seront prises en compte lors de l’élaboration des futures politiques relatives aux mobilités douces.

L’audit citoyen recommande :

  • d’améliorer la signalétique de stationnement et un meilleur respect du Code de la route
  • l’installation de ralentisseurs boulevard de Bonald pour la sécurité des piétons et une circulation plus fluide
  • de prévoir des parkings en proche périphérie avec des navettes
  • de créer des espaces de stationnement à courte durée près du centre-ville et de rendre les horodateurs plus accessibles et simples d’usage, ceci afin de favoriser l’accès aux commerces
  • de revoir le réseau de transports en commun en multipliant les horaires
  • d’étendre progressivement, et en tenant compte de l’avis des Millavois, les voies piétonnes par exemple boulevard Sadi-Carnot et autour des Halles
  • de mettre la place de la capelle en sens unique plutôt que piétonne
  • de renforcer la gestion des incivilités en centre-ville en augmentant les contrôles et accentuant la prévention

Bouton retour en haut de la page
X