MusiqueNantSaint-Jean-et-Saint-PaulSainte-Eulalie-de-Cernon

Nant. Un grand bol d’air chargé de sons et d’émotions !

La 16e édition du Festival & Rencontres de Musique de Chambre du Larzac ouvre ses portes ce vendredi 6 août sous l’impulsion du pianiste et directeur artistique Jean-Sébastien Dureau, et avec la complicité du pianiste Vincent Planès cofondateur du festival.

Balade musicale, concerts dans des jardins privés ou en plein champ, à la gare ou à l’église de Sainte-Eulalie-de-Cernon, dans l’abbatiale de Nant ou l’église de Saint-Jean-d’Alcas… 9 concerts en trois jours et de multiples propositions pour célébrer les retrouvailles des musiciens et du public.

Les artistes arrivés en résidence sur le plateau du Larzac préparent avec tous leurs talents les concerts qui se dérouleront à Nant, Sainte-Eulalie-de-Cernon, Saint-Jean-d’Alcas offrant aux festivaliers un voyage musical dans de magnifiques décors allant du cœur du plateau du Larzac, aux rives de la Dourbie à l’Est jusqu’au territoire de Roquefort à l’ouest.

Vendredi 6 août à 14h : Balade musicale et contée à Nant

C’est en plein air et en mouvement que s’ouvrira le 16e Festival & Rencontres de Musique de Chambre du Larzac avec une balade musicale le long des canaux et dans les jardins privés.

Pour ces retrouvailles des musiciens et du public, après une année blanche en 2020, les musiciens ont choisi ce cadre idyllique pour faire découvrir la trame du cycle de Schubert « La Belle Meunière » qui sera joué plus tard dans l’après-midi, toujours en plein air.

Cette série de mélodies sur des textes de Wilhelm Müller est une des premières dans l’histoire de la musique à construire le récit d’un véritable voyage musical. Emmenés par Guy-Loup Boisneau, chanteur, percussionniste et comédien, le public pourra se familiariser avec l’aventure de cet apprenti meunier romantique qui se fait conduire par la rivière jusqu’au moulin avant de s’éprendre de la fille du maître meunier et de se voir supplanté par un vaillant chasseur déterminé…

Cette simple histoire un peu naïve recèle beaucoup d’autres lectures possibles, en particulier sur le rôle de la rivière qui est un personnage à part entière de ce conte. Ce récit sera entrecoupé d’extraits musicaux et d’œuvres de Schubert – figure symbolique du voyageur solitaire romantique – interprétés par les musiciens de la troupe de cette 16e édition.

Le public pourra choisir sa « séance » pour assister à ce cycle, car le festival a fait le choix de doubler les concerts pour assurer la plus grande prudence sanitaire, et deux concerts simultanés auront lieu en plein air et dans l’abbatiale en jauge réduite.

Les artistes invités en résidence sur le plateau du Larzac qui seront sur scène du 6 au 8 août. (DR)

Vendredi 6 août à 17h30 et 19h15 : « La belle meunière »

Pour poursuivre cet après-midi musical, le cycle de « La belle meunière » sera donné dans son intégralité par Claire Pigeot, soprano, et Guy-Loup Boisneau, baryton, accompagnés au piano par Jean-Sébastien Dureau. Sous un plafond des noyers et dans un magnifique jardin bordant le ruisseau, le public pourra écouter la mise en musique de cette pérégrination poétique par le génie mélodique de Schubert et son art de l’accompagnement pianistique.

Vendredi 6 août 17h30 et 19h15 : « L’Anniversaire en retard ! » – Abbatiale de Nant 

Quel meilleur partenaire à Schubert que Beethoven, qu’il vénérait tant et qui s’est éteint une année avant lui ? L’année 2020 qui célébrait la naissance de Beethoven n’aura pas suffi à fêter son génie : le Festival joue les arrêts de jeu avec une rare version de son septuor pour vents et cordes interprétée par François Miquel à la clarinette, Manon Gillardot au violoncelle et Vincent Planès au piano.

C’est un Beethoven joyeux, festif et ouvertement lyrique qui s’y exprimera, porté par l’énergie des musiciens. La violoniste Ann-Estelle Médouze rejoindra Vincent Planès pour jouer l’une des « grandes » sonates de Wolfgang Amadeus Mozart, qui se devait évidemment de figurer dans la liste des invités à l’anniversaire de Ludwig et à cette journée riche en émotions musicales.

Le festival est maintenu dans son intégralité, dans le respect des règles sanitaires. Le passe sanitaire est demandé pour assister aux concerts (attestation vaccinale ou test antigénique / PCR de moins de 48h ou preuve de rétablissement). Des adaptations de dernières minutes pourront être décidées en fonction de l’évolution de la situation sanitaire et de la réglementation. En cas de pluie, un repli est prévu pour chaque concert.

Informations pratiques

  • www.festivaldularzac.com ou OT Larzac Causses et Vallées : 05 65 62 23 64
  • Point accueil commanderie de Ste-Eulalie-de-Cernon : 05 65 62 79 98.
  • Tarifs entre 5€ et 17€ / Forfaits 3 concerts : 33€ / 25€ / 10€.
  • Abonnement intégral gratuit à 90 € les 9 concerts.
  • Balade musicale gratuite pour les moins de 12 ans

Source
Festival & Rencontres de Musique de Chambre du Larzac
Bouton retour en haut de la page
X