Actualité

Aveyron. Arnaud Viala élu président du département

Arnaud Viala est devenu le nouveau président du département ce jeudi 1er juillet. Il recueille 34 voix sur les 46 votants et devient le sixième président du conseil départemental de l’Aveyron.

Il n’y a pas eu de surprise jeudi matin lors de la séance d’installation du conseil départemental, Arnaud Viala a obtenu la majorité absolue au premier tour et est ainsi devenu président du département succédant à Jean-François Galliard qui demeure conseiller départemental dans le canton de Millau 2.

« Pourquoi le cacher, ce moment est marqué par une grande émotion, je vais essayer de la maitriser. Mon premier mot je l’adresse à tous les concitoyens aveyronnais, ce sont eux et eux seuls qui ont décidé et je leur dis en toute simplicité merci » après avoir salué et félicité les 46 conseillers départementaux nouvellement élus et remercié les conseillers sortant pour le travail effectué, le nouveau président a répondu fermement aux polémiques autour de sa candidature et de son élection « s’autorisant une première, unique et donc dernière, mais ferme mise au point ».

Cette élection, n’en déplaise à ceux qui ont tout fait pour le donner à le penser et à le mettre artificiellement en scène est tout sauf un combat de chef ou une guerre de clan. Je n’ai jamais eu cette vision de la politique et je ne commencerai pas aujourd’hui. C’est tout sauf une division d’une grande famille de la droite et du centre. »

Arnaud Viala a insisté sur l’esprit de cohésion « de la responsabilité du chef qui doit se construire, même au sein d’un groupe majoritaire, et s’entretenir »

Les Aveyronnais ne s’y sont pas trompés, ils ont fait le choix de l’honnêteté, de la transparence, de la droiture de la constance sans alliance ou tentative d’alliance de circonstance. Ils ont fait le choix d’un projet et d’une équipe pour le porter ».

Un projet départemental moderne

Le président du département se tourne dès à présent vers l’avenir et se consacrera « à mettre en œuvre le projet porté par les binômes de l’Aveyron pour tous avec tous ceux qui auront à cœur de contribuer à cette dynamique ».

De nouvelles propositions ne devraient pas tarder à être présentées notamment en matière de solidarité, principale compétence du département. Elles sont toutes tournées vers trois objectifs : « contribuer à ce que chaque Aveyronnais réussisse sa vie, faire rayonner partout le département en faisant de lui un territoire moderne conquérant et innovant ».

Enfin, le nouveau président veut « hisser l’Aveyron dans la cour des grands en le dotant d’équipements et d’infrastructures d’avenir » grâce à des investissements mesurés, mais « à la hauteur des enjeux ».

Comme annoncé pendant la campagne, il proposera dans les prochains jours de nouvelles modalités de gouvernance de l’assemblée départementale et offre d’ores et déjà à l’opposition de présider la commission des finances du conseil départemental toujours motivé par « un esprit et un élan collectif sans gommer les différences ». Les Aveyronnais auront aussi leur mot à dire dans une assemblée départementale de la société civile dont la présidence a été très symboliquement confiée à Jean-Claude Luche.

Arnaud Viala, le nouveau président du département n’a pas une minute à perdre, il le dit lui-même, « l’ambition est grande et les projets nombreux ».

Bouton retour en haut de la page
X