Castelnau-PégayrolsLa CresseLa Roque-Sainte-MargueriteMontjauxMostuéjoulsPeyreleauPolitiqueRivière-sur-TarnSaint-André-de-VezinesSaint-BeauzélySévérac-d'AveyronVerrièresVeyreauViala-du-Tarn

Canton Tarn et Causses : Jean-François Boyer et Virginie Capitaine veulent promouvoir les circuits courts

Samedi 15 mai, Jean-François Boyer et Virginie Capitaine, les candidats à l’élection départementale du canton Tarn et Causses de la liste « L’Aveyron pour tous », accompagnés d’Arnaud Viala, ont rendu visite aux élus des communes de La Capelle Bonance, Saint-Martin-de-Lenne et Saint-Saturnin-de-Lenne. Les thèmes des visites du jour étaient l’agriculture aveyronnaise dans le canton Tarn et Causses et l’accompagnement des collectivités locales.

« La Capelle Bonance, tout particulièrement, avec une population de 83 habitants (en 2018) pour une superficie de 14,12 km², soit une densité de population de 5,9 hab./km², tout comme d’autres communes du canton (Veyreau, Saint-André-de-Vézines, La Roque-Sainte-Marguerite, Verrières, Le Viala du Tarn…) est l’illustration de cette ruralité profonde, expliquent Jean-François Boyer et Virginie Capitaine. Les enjeux de l’accessibilité des bourgs centres, plus largement des mobilités, des services, de la vie sociale… sont stratégiques pour l’attractivité de ces territoires et la conservation de paysages ouverts tant pour les habitants eux-mêmes que pour les nombreux visiteurs qui font le choix de l’Aveyron. »

« Ces communes doivent être accompagnées, certes financièrement, mais également en termes d’ingénierie et d’expertises techniques pour la conduite de leurs projets, de l’entretien de leurs infrastructures, et plus largement, sur l’ensemble des sujets qui nécessitent des compétences spécifiques. Il conviendra donc de renforcer l’offre de services du Département à ces collectivités territoriales locales. »

Dans le même temps, deux visites d’exploitation étaient prévues au cours de ce périple :

Le GAEC Volpelier, dont le siège social est sur la commune de Saint-Saturnin-de-Lenne, et une partie des activités sur la commune de Saint-Martin-de-Lenne. Le GAEC de Nicolas et Benjamin Volpelier produit des bovins de boucherie race Limousine, fait de la vente directe partielle de viande et fait partie de la filière Roquefort brebis Lacaune.

Le GAEC de Saint-Chély à Séverac d’Aveyron, exploité par la famille Maymard. Avec quatre associés, ce GAEC produit des volailles fermières plein air, des vaches laitières montbéliardes, des vaches allaitantes Aubrac. Il fait aussi de la vente directe de volailles sur les marchés locaux (Saint Geniez, Millau, Séverac-le-Château, La Canourgue, Aumont Aubrac) et régionaux.

« Nous souhaitons conforter les filières courtes »

« Ces deux exploitations, orientées l’une vers les filières qualité emblématiques de l’Aveyron (viande, lait de brebis) et l’autre vers les circuits courts sont un reflet de l’excellence agroalimentaire aveyronnaise, commentent Jean-François Boyer et Virginie Capitaine. L’agriculture est très importante sur le canton Tarn et Causses, de par son caractère très rural et une densité de population faible (< 14 hab. / km²). C’est une agriculture extensive, voire très extensive au travers des parcours, raisonnée ou bio.

Au cœur du bassin de Roquefort avec les Causses, des pâturages d’altitude jusqu’à 1000 mètres et des prairies permanentes très importantes (puits à CO2) sur les contreforts du Lévézou et de l’Aubrac, cette agriculture de conservation est essentielle pour un bien-manger et une gastronomie dont la réputation n’est plus à faire ; mais également pour la préservation des paysages, l’accessibilité pour l’ensemble des acteurs du monde rural.

Nous souhaitons conforter les filières courtes au travers d’un renforcement des achats locaux (collège et EHPAD à Séverac d’Aveyron, Saint Laurent d’Olt, Rivière sur Tarn, mais également, nous nous mettrons à la disposition des collectivités territoriales qui souhaiteront préserver ou développer leur autonomie en matière de confection des repas pour les besoins de proximité. En cette période de discussion de la nouvelle Politique Agricole Commune (PAC) de l’Union Européenne, l’équipe Tarn et Causses pour tous, est totalement solidaire du monde agricole et paysan. »

« Notre ambition est d’accompagner nos filières dans leur quête de valeur ajoutée »

Au plan départemental, l’équipe « L’Aveyron pour tous » souhaite porter « un projet ambitieux pour notre agriculture ». « En France et même au-delà, l’Aveyron est reconnu pour l’étendue et la variété de ses produits agricoles de haute qualité, assure Arnaud Viala. Notre département affiche un palmarès inégalé de labels, appellations d’origine et inscriptions géographiques qui signent les siècles de savoir-faire que les femmes et les hommes de nos terroirs ont perpétué, dans la viande, les trois laits, les productions végétales, la vigne, les fruits. La transformation agroalimentaire est en lien direct avec ces racines profondément ancrées dans nos fermes et nos paysages et les fleurons ne se comptent pas, qui donnent à l’Aveyron une notoriété mondiale.

Arnaud Viala (DR).

Pour autant, ce modèle si précieux est sous la menace d’une distribution qui fait perdre leurs repères aux consommateurs et rogne les marges des producteurs ; elle est aussi sous la menace d’une mondialisation qui fait oublier la notion de provenance et le bon sens qui va avec. A l’issue d’une pandémie d’une ampleur inédite, chacun a pu réfléchir au contenu de son assiette et à la nécessité de bien se nourrir. Notre ambition est d’accompagner nos filières dans leur quête de valeur ajoutée.

Le conseil départemental doit s’affirmer en tant que donneur d’ordre dans de nombreuses unités de restauration collective (collèges, EHPAD…) et favoriser l’approvisionnement local en œuvrant au côté des collectivités pour le maintien de petites unités de confection des repas collectifs. Notre ambition est de faire du conseil départemental le carrefour des actions favorisant la commande publique locale et de peser par l’exemple dans les débats nationaux sur l’alimentation de qualité. »

Source
Jean-François Boyer et Virginie Capitaine
Bouton retour en haut de la page
X