Actualité

Millau. C’est reparti pour un tour pour Luc Pace !

Arrivé « les pieds dans l’eau » le 1er avril à Hendaye après un périple de 847 km, Luc Pace se remet en selle pour continuer le défi des 9 diagonales.

La marche des 9 diagonales, pour récolter des fonds pour la sclérose en plaques, avait été mise en pause à cause de la situation sanitaire il y a environ un mois.

Deux injections et un déconfinement plus tard, il repart ce dimanche 9 mai de Quinssaines dans l’Allier, sur la diagonale 7 qui le mènera en marchant jusqu’à Strasbourg le 3 juin. De là, il sera amené à Dunkerque pour enchaîner Esquelbecq-Menton par la diagonale 8.

Arles, Bédarieux, Aniane, Mazamet, le canal du midi, Tarbes ou encore Espelette, Luc Pace a passé « 95 % de son temps dans la nature, il n’avait pas envie de rentrer quand il a pourtant fallu à cause du confinement ». C’est très motivé et le chariot allégé de trois kilos que Luc reprend ses bâtons de marche après une première diagonale pleine de surprises et d’expériences nouvelles.

De belles rencontres

J’ai fait de belles rencontres au hasard de mes étapes, certains m’ont accompagné sur les chemins, d’autres m’ont salué ou applaudi sur mon passage parce qu’on avait parlé de moi dans la presse locale ».

Si des rendez-vous étaient prévus, le hasard des hébergements, des chemins et les imprévus l’ont conduit à partager des tranches de vie comme celle du recordman d’apnée Andy Le Sauce qui peint aujourd’hui des toiles. L’une d’elles, généreusement réalisée par l’artiste, sera d’ailleurs vendue au profit du projet des neuf diagonales.

Luc garde précieusement les souvenirs de chacune d’entre elles, il les réécrit peu à peu, comme pour que cette aventure ne soit jamais oubliée.

Ni le froid, ni la pluie, ni les petites avaries techniques, pas même les grosses frayeurs à cause de chiens errants sur le parcours n’ont mis le doute au marcheur. Il atteindra son objectif ! Il repart aujourd’hui pour réaliser ce défi sportif et humain. Il le répète humblement, « le héros, ce n’est pas moi, ce sont les gens qui se battent au quotidien contre cette maladie ».

Marcheurs, anonymes, sportifs, malades, chacun à sa façon fait un pas pour Luc et le projet des 9 diagonales. © DR

« Un pas un euro »

Un pas un euro était le slogan choisi pour le défi des neuf diagonales. Une cagnotte est en ligne et des rendez-vous sont déjà pris sur le prochain parcours pour récolter des fonds et mettre en lumière et sensibiliser les gens à cette maladie. Lors de la première diagonale. Rolland Sturmel, le directeur d’Harmony Mutuelle avait par exemple remis un chèque de 300 € pour la recherche.

©DR

Il reste encore beaucoup de kilomètres à parcourir sur les 11 000 initialement prévus, autant de pas pour faire avancer la recherche. Luc Pace, marcheur au grand cœur, tient à remercier ses fidèles sponsors et soutiens qui l’accompagnent depuis le début ainsi que toutes les personnes qui contribuent tous les jours à sa réussite. Suivre sur Facebook.

L’arrivée de la première diagonale, pour mieux repartir aujourd’hui ! © DR

Bouton retour en haut de la page
X