Actualité

Millau. Début des travaux de la passerelle sur le Tarn

La Communauté de commune Millau Grands Causses lance le lundi 3 mai le chantier de la passerelle piétonne cyclable et submersible en lieu et place de la passerelle flottante installée habituellement en été. Cette nouvelle passerelle, en dur, permettra d’enjamber le Tarn, et ce, toute l’année. Les travaux vont consister en la construction de l’ouvrage lui-même et de gradins positionnés de part et d’autre de chaque culée.

D’une longueur totale de 97 mètres, la nouvelle passerelle piétonne cyclable et submersible reliera les quais Sully Chaliès au stade d’eaux vives, aux terrains de sports et à la Trace verte existante, de quoi parcourir une belle boucle !

La rivière passera en dessous en période d’étiage (niveau minimal du Tarn) et le reste du temps, sa légère pente en forme de « V » permettra de faciliter l’évacuation des eaux.

Approuvée en novembre 2019, la maîtrise d’ouvrage déléguée de ce chantier permet aujourd’hui à la Communauté d’assurer la conduite et le suivi des travaux de construction pour un montant total de 1 064 000 € HT. Un chantier qui est assuré par le groupement Auglans et Sévigné, deux entreprises millavoises (Millau Viaduc 1 et Borie Sèche).

Un montant des travaux qui se voit réduit par la participation de l’État à hauteur de 600 000 € HT, la Région et le Département à hauteur de 50 000 € HT chacun. Le reste étant pris en charge par la Communauté.

Un projet structurant qui facilite la mobilité douce

En lien avec sa politique de promotion de nouvelles mobilités, de protection de l’environnement et de valorisation touristique, la Communauté de communes continue d’œuvrer pour faciliter les mobilités douces. Une nouvelle action du volet « déplacements » du PLUi (plan local d’urbanisme intercommunal) qui participe fortement au PCAET (plan climat air énergie territorial), deux indispensables documents structurants pour penser et aménager le territoire.

Ce site emblématique de Millau connait une fréquentation grandissante depuis près de 10 ans avec la mise en place d’un « lien », auquel tout le monde s’est habitué, entre le centre-ville et le site de la Maladrerie, en particulier lors des Natural Games. Nombreux sont ceux qui le réclament dès l’arrivée des beaux jours.

Source
Communauté de communes Millau Grands Causses
Bouton retour en haut de la page
X