ActualitéFaits divers

Millau. Le bar l’Audience cambriolé et vandalisé

Vraisemblablement dans la nuit du 17 au 18 mars le bar l’Audience boulevard de l’Ayrolle à Millau a été la cible d’un cambriolage et d’un acte de vandalisme.

Alexandra Zanarelli, la propriétaire des lieux est désespérée et en colère. Elle avait mis à profit cette période imposée de fermeture pour refaire entièrement les 180 m2 de son établissement : salle de billard, toilettes, bar, salle intérieure.

J’avais tout refait, tout repeint, tout était impeccable, je n’attendais plus que l’ouverture, pas un client n’était rentré dans le bar depuis la fin des travaux ».

Pas un client, sauf les malfaiteurs qui se sont introduits à l’intérieur certainement dans la nuit du 17 au 18 mars en fracturant la porte de la salle de billard. Une fois dedans, ils ont ouvert la caisse du bar et celles des jeux, volé le matériel hi-fi et tout saccagé. « Ils ont complètement vidé l’extincteur, certainement pour effacer leurs traces, il faut tout nettoyer et tout refaire ».

Des caméras qui pourraient être bien utiles

Au-dessus du bar à l’angle de la rue du Barry, la propriétaire explique qu’il y a une caméra de vidéo protection municipale.

C’est un braquage, ce n’est pas une simple effraction, ce n’est pas que du vandalisme, j’espère que la ville et les forces de l’ordre feront quelque chose, j’attends beaucoup des caméras : on les a payées, j’espère qu’elles vont servir à quelque chose et que les images seront exploitables ! »

Alexandra attend des réponses et des résultats rapides des forces de l’ordre afin que les auteurs de ce cambriolage ne restent pas impunis. Elle espère également qu’au niveau des assurances, elle « ne sera pas lésée et qu’elle sera dédommagée convenablement : il faut mettre quelque chose en place pour que ça ne se reproduise plus en plein centre-ville ! »

Elle estime son préjudice entre 5000 et 6000 euros, remise en état comprise. Une plainte a été déposée et un enquête est en cours.

Quand on sait que les cafetiers et les restaurateurs sont fermés depuis des mois et que, comme d’autres professions, ils subissent de plein fouet la crise sanitaire, c’est un coup dur pour les propriétaires. Malheureusement, l’affaire du bar de l’Audience n’est pas un cas isolé, les cambriolages d’établissements fermés sont nombreux depuis le premier confinement.

Bouton retour en haut de la page
X