Actualité

Millau. Les lieux de culture ouvriront pour le printemps

Après l’occupation du théâtre de la Maison du Peuple, et la marche pour les libertés, l’ensemble des acteurs du mouvement a décidé d’ouvrir les lieux et espaces culturels de Millau pour le jour du printemps.

Dans un communiqué, le Collectif des non essentiels, le Collectif des Intermittents Aveyronnais et la Convergence des luttes annoncent l’ouverture du Théâtre de la Maison du Peuple, du Théâtre de la Fabrick ainsi que leur intention d’investir l’espace public de la place Foch pour un spectacle de rue le 20 mars.

« Le printemps est inexorable ». Madame Bachelot, c’est avec ces mots (extrait tronqué de « J’avoue que j’ai vécu » de Pablo Neruda) que vous avez conclu votre dernière intervention pour le monde de la culture. Voilà nous y sommes… Le printemps est là et le samedi 20 mars 2021 à 15h, partout en France, ouvrons les lieux de culture dans le respect des normes sanitaires.

Printemps, symbole du réveil, bourgeonnement d’idées et d’utopies, germes de tous les possibles, le temps des cerises…

Le samedi 20 mars 2021, dès 15h, affirmons que la culture est un bien commun au même titre que la santé, l’éducation, l’énergie…

Le samedi 20 mars 2021, dès 15h, appelons les élus républicains du peuple à passer des paroles aux actes ! En ouvrant l’ensemble de leurs lieux culturels.

Le samedi 20 mars 2021 dès 15h, artistes, techniciens, personnel des structures culturelles, équipes en résidences, théâtres occupés, public, citoyens, ouvrons nos maisons communes ! Samedi 20 mars 2021 sera le jour du « printemps inexorable » de Pablo Neruda

Le samedi 20 mars à 15h seront ouverts à Millau avec des jauges limitées et l’accueil du public dans le respect des règles sanitaires.

Le Théâtre de la Maison du Peuple : « Agora du monde d’après » à 13h30

Millau a une histoire forte avec son théâtre, sa maison du peuple. Lieu de rencontre, de partage et de lutte des classes. C’est de la maison du peuple de Millau que sont nées les prémices des congés payés, de la sécurité sociale (grâce aux mutuelles millavoises). C’est donc fort logiquement que nous ouvrons les portes de notre maison commune pour donner la parole à l’ensemble des luttes sociales actuellement menées sur le territoire aveyronnais. Pour que le monde d’après ne ressemble en rien au monde d’aujourd’hui.

Le Théâtre de la Fabrick : « Les Justes » d’Albert Camus à 15h

Dans une ancienne mégisserie, symbole du passé industriel de la ville et des immenses mouvements sociaux qui ont jalonné l’histoire, nous proposons de nous plonger dans l’œuvre d’Albert Camus (philosophe, écrivain, résistant) autour des « JUSTES ».

D’après des faits réels : « Moscou 1905, un groupe de socialistes révolutionnaires projette d’assassiner le grand Duc, qui gouverne en despote, afin de lutter contre la tyrannie exercée sur le peuple. Ivan Kaliayev dit Yanek et ses camarades commettent un attentat sur la grand duc Serge. »

Espace public de la place Foch : « spectacle de rue » à 15h

L’espace public est et doit être comme une salle obscure, un lieu culturel, qui permets bien souvent la rencontre informelle entre un artiste et le public. Cet espace de liberté est actuellement lui aussi injustement fermé aux artistes, à la rencontre et au partage d’une œuvre artistique. Ce samedi 20 mars, nous reprenons la rue…

« Celui qui souvent a choisi son art, et sa différence, apprend bien vite qu’il ne nourrira son art et sa différence, qu’en avouant sa ressemblance avec tous (Extrait du discours de Suède d’Albert Camus) ».

Le Collectif des non essentiels 

Le Collectif des Intermittents Aveyronnais

La Convergence des luttes

Bouton retour en haut de la page
X