Actualité

Coronavirus. Un important foyer de contamination à l’hôpital de Millau

Depuis quelques jours la ville de Millau est frappée par une vague de covid-19 et l’hôpital n’est malheureusement pas épargné. Une quarantaine de cas ont été recensés parmi les soignants et les patients.

Écoles, services municipaux, commerces, de nombreux foyers de contaminations ont été identifiés et la situation se dégrade à Millau depuis quelques jours.

À l’hôpital, c’est le service de médecine qui a été impacté. Au total 25 membres du personnels et 13 patients ont été contaminés (11 IDE, 8 aides-soignants, 4 étudiants, un agent d’entretien et une secrétaire médicale).

Une réunion de crise s’est tenue ce jeudi soir en fin d’après-midi au centre hospitalier, la directrice Sylvie Marty et la directrice des soins Fabienne Silly ont fait un point de la situation qui selon elles est liée à « une majorité de cas de variant Anglais extrêmement contagieux ».

Afin de contenir l’épidémie, le service de médecine est devenu malgré lui un service dédié aux malades covid sans pour autant être un secteur covid+. Parmi les 13 patients trois d’entre eux avaient été envoyés en SSR (Soins de Suite et Réadaptation) gériatrie, ils ont été rapatriés sur le centre hospitalier afin de contenir l’épidémie.

Tous sont dans un état jugé stable et ne nécessitent par à ce jour de soins en service de réanimation. Si tel était le cas et si l’hôpital devait faire face à une arrivée massive de cas plus graves, ils seraient transférés vers l’hôpital de Rodez.

La direction de l’hôpital précise que « certains patients qui ont été contaminés la semaine dernière vont pouvoir rentrer chez eux dans les prochains jours ».

Un dépistage massif sera organisé lundi 22 mars auprès de tous les professionnels susceptibles d’être en contact avec les patients.

Des professionnels éprouvés

Fabienne Silly avoue que le moral des troupes n’est pas au beau fixe dans ces conditions, mais que malgré tout, le personnel reste mobilisé.

Les équipes sont éprouvées, cela fait un an que cette situation dure, et malgré cela leur engagement ne faiblit pas, nous le saluons ».

La directrice de l’établissement explique essayer de recruter du personnel pour soulager ses équipes soignantes, mais ne pas y parvenir.

La problématique actuelle c’est l’organisation du personnel, on n’arrive pas à recruter : j’aimerais bien le mettre en place le quoi qu’il en coute de Macron, mais on n’arrive pas à recruter ni dans les agences d’intérim ni sur CV et pas plus avec la réserve de l’ARS ».

Respecter les mesures sanitaires 

Dans un contexte tendu et face à une situation qui se dégrade, l’équipe de direction du centre hospitalier de Millau recommande la plus grande prudence et le strict respect des gestes barrière.

Elle rappelle que la plupart des contaminations se font dans la sphère privée au cours de repas ou de rencontres amicale et familiale.

Bouton retour en haut de la page
X