ActualitéOpinion

Millau. EELV soutient les « non essentiels » occupant la Maison du Peuple

Depuis le lundi 15 mars, des travailleurs et travailleuses occupent la Maison du Peuple à Millau. Intermittents du spectacle, ou encore précaires du tourisme, de la restauration, saisonniers…, ils demandent la mise en place d’un plan de soutien pour leur permettre de travailler ou d’être indemnisés tant que leur activité est impossible.

Malgré une situation sanitaire économique et sociale dégradée, le gouvernement a décidé de relancer la réforme de l’assurance chômage, réforme profondément inégalitaire, qui fragilise encore un peu plus les travailleurs et travailleuses précaires.

Les écologistes soutiennent les revendications des occupants qui demandent entre autres : l’abandon de la réforme de l’assurance chômage, un calendrier de réouverture des lieux de culture dans des dispositions qui permettent à chacun de vivre de son activité et la reconduction de l’année blanche pour les intermittents du spectacle.

Aujourd’hui, les occupants de la Maison du Peuple disent « nous sommes essentiels, mais on nous laisse mourir ». Soyons solidaires, car si ils disparaissent, c’est notre capacité à faire une société qui meurt avec eux, et notre capacité à imaginer et représenter un monde de demain plus équitable.

EELV Europe Ecologie Les Verts Aveyron

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Source
EELV Aveyron
Bouton retour en haut de la page
X