Actualité

Millau. Les résultats de la votation citoyenne ont été dévoilés

C’est aujourd’hui à 17h30 qu’Emmanuelle Gazel a dévoilé les résultats de la votation citoyenne organisée du 5 au 15 février.

« L’objectif a été atteint », s’est félicitée la maire de Millau en évoquant le taux de participation et en remerciant les Millavois qui ont voté. « Dans ce genre de votation, quand on atteint 5 % du corps électoral, c’est une réussite et là nous avons atteint 19 % ! »

1687 votes ont été en effet décomptés dans les urnes, et 1451 votes ont été effectués par Internet pour un total de 3138 participants.

Les projets retenus

1) Le cœur de ville plus vert (2032 votes) : 40.000 €
2) Les rues commerçantes valorisées (1626 votes) : 200.000 €
3) Le cinéma rénové (1616 votes) : 350.000 €
4) De nouvelles pistes cyclables – tronçon de 2 km (1566 votes) : 1.000.000 €
5) Les jardins partagés (1554 votes) : 40.000 €
6) Les cours d’école végétalisées (1344 votes) : 250.000 €
7) 1er City Stade (1313 votes) : 60.000 €
8) Le centre ancien revitalisé (1269 votes) 1.700.000 €
9) La salle pour les obsèques civiles (1166 votes) : 130.000 €
10) Le Street Workout (entrainement de rue) (1165 votes) : 60.000 €
12) Le pumptrack (992 votes) : 90.000 €
13) 2e city-stade (958 votes) : 60.000 €
14) De nouvelles pistes cyclables – tronçon de 2 km (881 votes) : 1.000.000 €

Le Mandarous réinventé, arrivé en 11e position avec 1128 votes, n’a pas été retenu puisque son coût de 1.800.000 € faisait dépasser le budget de 5.000.000 €.

N’ont pas été retenus : le terrain de sports collectifs vert, l’espace événementiel polyvalent, le 3e city-stade, le centre patrimonial du Beffroi et le 3e tronçon de pistes cyclables.

« Il y a un intérêt fort des habitants pour le centre ancien et le cœur de ville, ainsi que tous les projets liés au lien social et vertueux pour l’environnement », a commenté Emmanuelle Gazel une fois les projets dévoilés.

La maire de Millau n’a cependant pas caché sa « déception » que le  « projet de cœur » de l’équipe municipale, le Mandarous réinventé, n’ait pas pu être retenu. « Mais si le contexte économique s’améliore et en allant chercher plus de subventions, ce projet sera prioritaire dans l’avenir », a-t-elle promis.

La majorité des projets retenus dans la votation seront mis en œuvre à partir de 2023, à part les jardins partagés, qui verront sans doute le jour avant la fin de l’année grâce à l’achat d’une parcelle qui arrive à un moment opportun.

Bouton retour en haut de la page
X