ActualitéMillau

Millau. Ça roule pour l’association In’VD !

En 2020, l’association In’VD remportait le Budget participatif de la Région Occitanie avec le projet de kit, « Une semaine sans MA voiture ». Aujourd’hui, l’heure est aux tests des véhicules qui le composeront.

Après avoir imaginé et organisé la première édition de l’évènement « Une semaine sans MA voiture », l’association In’VD (innovation véhicule doux) avait décidé de monter un Kit que pourraient s’approprier les collectivités et les particuliers désireux de militer pour la mobilité douce. Le but de la semaine étant de « permettre à des ruraux d’essayer de nouvelles solutions de mobilité en milieu rural de montagne ».

Le projet soumis au vote des citoyens lors du budget participatif de la Région Occitanie remportait la votation en 2020. Aussitôt les très investis et très dynamiques membres de l’association se mettaient en quête des véhicules qui composeraient la flotte des véhicules du kit.

Mercredi 17 février c’est le parking de l’ancienne clinique Saint-Côme et les rues du quartier qui ont servi de base d’essai à la petite équipe. Parmi eux, Ghyslain Cabal-Zinc, paysan et conseiller municipal à Saint-Izaire qui prévoit d’organiser « La semaine sans MA voiture » et une représentante du service des sports de la mairie de Millau en charge du sport santé, venue tester la K-ryole.

La K-Ryole, la petite remorque qui monte !

Pour rentrer chez In’VD, il faut montrer pattes blanches, ou plutôt pattes vertes ! Et le test est plutôt réussi pour la K-Ryole, cette remorque entièrement fabriquée en France dont la première version avait déjà été repérée et essayée par In’VD.

© Millavois.com

Grâce à une technologie d’annulation d’effort, elle permet de transporter des charges jusqu’à 250 kg sans polluer et sans effort. Le commercial de la marque Éric Marquez la qualifie « de petit véhicule autonome (70 km) dont le vélo est le guide ».

De nombreuse entreprises de livraisons ont déjà opté pour cette solution qui permet aux livreurs de mieux circuler dans le trafic des grandes villes et de manière plus vertueuse pour l’environnement.

© Millavois.com

Hélène Jacquemin membre de l’association explique que l’enjeu « ce n’est pas de mettre des véhicules innovants dans un pack, c’est de proposer des solutions de mobilités adaptées au territoire, faciles à prendre en main et qui répondent à un réel besoin ».

La K-ryole a donc de grandes chances de faire partie du kit « Une semaine sans MA voiture » qui devrait être près courant 2022 après différentes phases de tests et de développement.

Bouton retour en haut de la page
X