3.4 C
Millau
mercredi 2 décembre 2020
Accueil Actualité Le Sydom Aveyron répond au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts

Le Sydom Aveyron répond au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts

Réponse au communiqué d’Europe Ecologie Les Verts concernant les ordures ménagères dans l’Aveyron.

Le communiqué de presse diffusé par Europe Écologie Les Verts le 17/11/2020, au sujet des actions menées par le SYDOM Aveyron, comporte de nombreuses erreurs et imprécisions.

Cela s’explique peut-être par une possible méconnaissance des aspects techniques du dossier, mais aussi des processus démocratiques qui permettent de s’engager dans de tels projets, le SYDOM regroupant 18 intercommunalités, 282 communes, 272 846 habitants. Il est donc de notre devoir et de notre responsabilité de proposer aux auteurs du communiqué mais aussi aux Aveyronnais, notre éclairage sur les points soulevés.

Le SYDOM Aveyron tient à rappeler son engagement dans la prévention et la réduction des déchets, c’est une de ses priorités et il joue un rôle important. Il le fait de deux façons, en accompagnant les collectivités locales dans leurs actions et en faisant de la prévention par la pédagogie.

Le SYDOM accompagne les collectivités adhérentes dans leurs programmes de prévention et de réduction des déchets, par diverses études et travaux menés au niveau départemental.

©SYDOM Aveyron

Pour réduire la quantité de déchets et en particulier les ordures ménagères résiduelles, il faut connaître le contenu d’un sac poubelle noir aveyronnais standard, cette étude s’appelle la caractérisation. Celle-ci a permis d’identifier les pistes de progression et d’actionner les leviers les plus pertinents, améliorer les gestes de tri, en orientant chaque déchet vers sa filière de traitement ou de valorisation.

©SYDOM Aveyron

Les mêmes études ont été faites pour caractériser les bennes tout-venant des déchèteries, dont le tonnage pourrait être divisé par deux. Le SYDOM Aveyron fait également de la sensibilisation auprès du grand public en communiquant via tous les canaux actuels, en ouvrant ses structures aux visiteurs, comme le centre de tri de Millau, mais aussi en allant faire de la pédagogie dans les écoles, avec les ambassadeurs (trices) du tri, dont le nombre va progressivement doubler pour assurer la compréhension de l’extension des consignes de tri. Faire passer les bons messages, expliquer l’intérêt pour tous et pour l’environnement de produire moins de déchets, c’est faire prendre conscience que, de la façon de consommer jusqu’au geste de tri, chaque action collective ou individuelle compte.

Ce sont ces combats du quotidien qui font que la tendance de la production de déchets est à la baisse, selon les estimations sur vingt ans. Ces projections optimistes et réalistes ont incité le SYDOM Aveyron à adapter le dimensionnement de sa future unité de traitement, Kéréa, en évitant aussi de s’engager sur un tonnage fixe.

Le SYDOM Aveyron, continuera à œuvrer, avec force, par la prévention, l’extension des consignes de tri, la tarification incitative, pour tendre vers le moins de déchets possible, mais en ayant la lucidité d’accepter l’idée selon laquelle il restera très probablement toujours des déchets à traiter dans les années à venir. Le pragmatisme et le sens des responsabilités nous y obligent.

Le SYDOM doit donc assumer pour l’avenir le traitement des déchets, dans un souci d’optimisation, d’innovation et de protection de l’environnement. Le traitement des déchets a évolué ces vingt dernières années, c’est une activité d’utilité publique, c’est une activité économique, alliant savoir faire et technicité. Les Aveyronnais pourront être fiers de traiter en Aveyron, la totalité de leurs déchets, dans une structure dans laquelle seront regroupés des technologies et des process fiables.

Kéréa permettra ainsi de valoriser 70 % des tonnages entrants, et de n’enfouir que 30 % de déchets résiduels, alors qu’actuellement nous externalisons vers le Tarn avec 100 % de nos déchets enfouis.

Les élus du SYDOM Aveyron agissent dans le sens de l’intérêt collectif en assumant cette décision, c’est leur mission. En revanche, ils ont aussi conscience et sont sensibles aux inquiétudes individuelles ou collectives soulevées par ce projet, chez les riverains de la future installation.

Les élus seront donc très vigilants et veillent à ce que la prévention des risques et des nuisances reste une préoccupation majeure. Kéréa sera implantée à Viviez, le projet a reçu les avis favorables, de la commission d’enquête publique et un avis favorable à l’unanimité du CODERST, dans lequel siège entre autres les représentants d’associations et des médecins, le tout permettant la délivrance de l’autorisation d’exploiter par Madame la Préfète.

Par rapport à la situation actuelle, la localisation choisie permet de réelles économies de transport et s’inscrit aussi dans une logique d’économie circulaire et de développement durable avec par exemple la présence du réseau de gaz Teréga qui recevra le méthane produit. Elle va permettre aussi la création d’emplois directs non délocalisables.

C’est cette même logique d’implantation, qui a fait que le SYDOM Aveyron a choisi d’étendre le centre de tri actuel de Millau, au sein duquel tous les emballages et papiers sont triés et ressortent sous forme de balles de matériaux, qui doivent être évacués dans des usines de recyclage en Europe.

La proximité de l’A75 constitue ici un atout majeur pour le site de Millau qui fonctionne depuis 20 ans avec 40 emplois pérennisés.

Pour finir, il est important de souligner que chaque décision prise par le SYDOM Aveyron est l’aboutissement de débats éclairés, parfois animés, mais toujours constructifs, entre ses élus. Les membres du SYDOM Aveyron sont des élus choisis démocratiquement qui représentent tous les Aveyronnais. Ils prennent le temps de s’informer, d’étudier, d’analyser les dossiers, de confronter leurs points de vue parfois divergents.

Des élus engagés, investis, dans cette mission de gestion des déchets, et surtout des élus qui tranchent, qui avancent, dans l’intérêt collectif et dans le respect des règlementations, pour que l’Aveyron tienne son rang.

Le SYDOM Aveyron

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.
X