Millau. Guy Holstein, « notre ami, notre camarade » nous a quittés

©DR

Nous avons appris le décès brutal de Guy Holstein dans la nuit de jeudi 17 septembre. Cette disparition nous touche profondément.

Guy était un militant convaincu, et il serait vain d’énumérer toutes les causes pour lesquelles il s’est engagé avec pugnacité et passion…

Défenseur de la laïcité, des droits de l’homme, syndicaliste déterminé au cours de sa carrière dans les finances publiques, défenseur du maintien des hôpitaux publics et de notre système de retraite par répartition, Guy s’engageait totalement, convaincu qu’il fallait articuler combat politique et éducation populaire.

Sa rigueur intellectuelle ne supportait pas l’approximation, aussi était-il toujours en recherche du mot et de l’idée juste.

Ces derniers temps nous avions plaisir à nous retrouver autour d’un verre pour commenter l’actualité et entretenir notre révolte face à l’injustice sociale.

Guy était aussi un excellent musicien, il aimait nous faire partager de bons moments autour de son piano, son trombone, se rappelant sa jeunesse sétoise où avec son groupe il faisait danser dans une ambiance rythmée.

Nous avons une pensée émue pour Jackie sa compagne, Thierry et Marie ses enfants, sa petite fille, nous allons partager ensemble ce manque.

La meilleure façon de rendre hommage à Guy est de continuer à faire vivre ses combats contre un capitalisme toujours plus mortifère pour l’humanité.

Ses amis anticapitalistes