©DR.

Le lundi 31 août à 17 h, le Conseil Municipal était convoqué pour une réunion « privée » (public non admis) pour présenter le projet tant controversé et décrié de « restauration d’une zone d’expansion des crues » du Cernon.

Cette réunion était organisée par le Syndicat Mixte du Bassin Versant Tarn Amont porteur du projet. Étaient également présents à cette réunion, un représentant de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne et un représentant du bureau d’Étude Egis.

Le projet présenté par Egis prévoit, après démolition de la chaussée du moulin de Paillès (la cascade), un reprofilage du lit mineur sur 620 ml en amont. À noter que cette belle cascade a une hauteur de 3,60 m. Une passerelle pour piétons et vélos enjambant le Cernon sera construite à l’emplacement actuel de la cascade qui sera détruite.

Une modélisation hydraulique a été effectuée dans les 3 cas suivants : Q10 (crue décennale), Q30 (crue trentennale) et Q100 (crue centennale). La crue de référence retenue par le Bureau d’Étude pour cette modélisation est la crue de 2014 (à noter que cette crue est bien moins importante en débit maximum relevé et hauteur maximum relevée que celle de septembre 1992 : 200 m 3/s et 5,40 m).

Les résultats fournis par cette modélisation ne sont que théoriques (la représentante du Syndicat Mixte en a convenu). On n’a aucune certitude que ça se passera comme cela dans la vraie vie. Les résultats en sortie dépendent de la pertinence des données initiales entrées dans le logiciel.

Quel est le coût estimé de ce projet faramineux ?

L’ensemble des travaux à réaliser se décompose en 3 lots :

  • Lot n° 1 – Génie civil… = environ 1 274 000 € TTC
  • Lot n° 2 – Mobilier urbain, aménagement… = environ 76 500 € TTC
  • Lot n° 3 – La passerelle = environ 330 000 € TTC.
  • Lots n° 1 + n° 2 + n° 3 = 1 680 500 € TTC

Pour ce qui est du coût des études réalisées par le Bureau d’Étude Egis, on n’a pas pu nous répondre avec précision. On nous a dit que c’était environ 50 000 €. Ce chiffre parait faible et semble sous-estimé compte tenu du temps passé à la réalisation de l’avant-projet et du projet. Egis y travaille depuis pratiquement 2 ans.

Qui va payer ce projet au coût pharaonique ?

Il faut savoir que pour un tel projet les aides et subventions publiques (financement public) ne peuvent représenter qu’au maximum 80 % du financement total du projet envisagé. Cette remarque a été formulée par le représentant de l’Agence de l’Eau Adour-Garonne. À noter que les fonds publics donc les aides et subventions attribuées généreusement sont alimentés par nos impôts.

Les dossiers de demandes de subventions et d’aides vont être préparés. Les entités sollicitées sont l’Agence de l’Eau Adour Garonne et la région Occitanie. L’objectif est d’atteindre entre ces 2 entités un pourcentage le plus proche des 80 % (60 % + 20 %).

Et maintenant, qui va payer les 20 % restant ?

Il ne reste plus qu’à rechercher le « sponsor » qui prendra en charge les 20 % restant. En lisant le compte-rendu du conseil municipal du 16 mai 2019, on aurait pu croire que la somme restante serait à la charge de la Communauté des Communes de Millau Grands Causses (CCMGC).

Cependant, la somme qu’il reste à trouver est conséquente : environ 336 000 €. Après une participation de 45 000 € pour le nouveau vestiaire du foot et son « club house », la CC MGC va-t-elle remettre la main à la poche et prendre en charge ces 20 % restant ? L’avenir nous le dira.

À noter que si le montant à payer pour les acquisitions foncières nécessaires à la réalisation de ce projet est supérieur à celui fixé par l’Administration, la différence à payer sera à la charge de la commune.

Planning théorique de réalisation de la restauration de la zone d’expansion des crues :

Confection des dossiers de demandes d’aides et de subventions

Jeudi 24 septembre 2020 : présentation du projet au public (il s’agit uniquement d’une présentation). Ce n’est pas une réunion, il n’y aura pas de débat contradictoire.

La durée totale des travaux est estimée entre 10 et 11 mois et sera étalée sur 2 ans.

Si tout se passe comme prévu, ces travaux se feront en plusieurs phases :

  • Phase 1 : septembre 2021
  • Phase 2 : Mars-Avril 2022
  • Phase 3 : Mai-Septembre 2022
  • Phase 4 : Octobre-Novembre 2022

À noter que le PowerPoint de présentation utilisé par le Bureau d’Étude, Egis lors de cette réunion n’est pas confidentiel. Il devrait être dans les prochains jours transmis à l’ensemble des membres du Conseil Municipal. À suivre…

C’est à partir de ce PowerPoint que sera construite la présentation du projet au public.

L’ensemble des diapositives montrées lors de la réunion ne pourra pas être présenté au public. Nous pensons qu’il serait souhaitable de faire un choix pertinent et judicieux des diapositives pour ne pas biaiser cette présentation.

Venez nombreux le jeudi 24 septembre 2020 à cette présentation du projet au public.

Christian Gauffre et Yvon Beaumont
Liste « Agir avec les Saint-Georgiens »

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.