Millau. Un pensionnaire d’exception au centre de sauvegarde

©DR

Né début mai dans les Gorges du Tarn, cet aiglon avait été bagué et équipé d’une balise GPS.

C’est grâce à cet équipement qui a indiqué son emplacement que les bénévoles du Centre de sauvegarde de la faune sauvage de Millau ont pu le récupérer entre Rivière-sur-Tarn et La Cresse.

Son immobilité anormale de suivi GPS les a alertés et amenés à faire une prospection sur sa localisation.

L’apprentissage de la chasse par ses parents après qu’il ait quitté son nid à la mi-juillet n’est pas chose facile, en ces périodes de sécheresse.

Amaigri, déshydraté et épuisé, il se refait une santé au Centre de sauvegarde et pourra bénéficier d’une deuxième chance de survie lorsqu’il sera relâché dans son milieu naturel, dans les prochaines semaines.