Coronavirus. Le virus circule toujours en Aveyron

Le centre Hospitalier de Rodez a augmenté ses capacités d’hospitalisation dédiées au Covid-19 @ ADN12

« Le Covid-19 est toujours présent en Aveyron, rappelle la Préfecture dans un communiqué. Une dizaine de cas ont été testés positifs ce week-end sur l’ensemble du département avec de multiples contacts identifiés ou en cours d’identification »

Le centre Hospitalier de Rodez est contraint d’augmenter de nouveau ses capacités d’hospitalisation dédiées au Covid-19, ce qui est inédit depuis le confinement.

La Préfète de l’Aveyron dénonce fermement « certains comportements inadaptés, qui vont à l’encontre des mesures sanitaires décrétées par le gouvernement pour résoudre la situation épidémique inédite que nous traversons et rappelle toute l’importance des gestes barrières ».

« Afin d’éviter une autre période de confinement, il est nécessaire de développer une acculturation de ces nouveaux réflexes pour apprendre à vivre avec le virus tout en se protégeant les uns les autres et ainsi pouvoir mener une vie normale. »

La Préfecture appelle donc chacun de nous à la plus grande prudence dans le cadre privé, en particulier pour l’organisation de soirées familiales ou amicales qui se multiplient tout naturellement en période estivale mais qui sont bien sûr des lieux potentiels de dissémination du virus.

« Le civisme, qui ne doit pas se relâcher pendant l’été, reste la meilleure des préventions si nous voulons que la vie puisse reprendre ses droits en toute sécurité. »

La Préfète de l’Aveyron, Catherine Sarlandie de La Robertie, sait « pouvoir compter sur les maires de nos villes et villages pour faire respecter dans leur commune ces règles sanitaires nécessaires et indispensables à la protection de tous et demande aux organisateurs des rassemblements, de même qu’aux cafés et restaurants qui attirent davantage de monde en cette période, de respecter scrupuleusement les protocoles sanitaires en vigueur et de les rappeler à nos concitoyens ».

« Il est indispensable que chacun de nous se sente pleinement concerné pour éviter une reprise épidémique en Aveyron. La période est décisive ! En vous protégeant, vous protégez les autres. »