Millau. Le retour des « anciennes » de SAVA

« Alexandre Geniez en attendant le Tour de France ». ©DR.

Après une longue pause observée depuis octobre dernier, comblée par une communication régulière mettant en scène différents tableaux, les « anciennes » de SAVA vont pouvoir se retrouver pour le premier rassemblement de la saison.

Il aura lieu ce dimanche 5 juillet de 10 h à 12 h, sur la place Emma Calvé à Millau.

Ce rendez-vous devra s’inscrire dans le respect des règles sanitaires en vigueur tout en conservant le climat ambiant qui la caractérise, dans la perspective du passage du Tour de France.

La 7e étape, conduira les coureurs depuis Millau jusqu’à Lavaur le vendredi 4 septembre prochain : pour annoncer cette rencontre, SAVA a souhaité mettre sous le projecteur, notre compatriote Alexandre Geniez, coureur professionnel aveyronnais, qui a répondu amicalement à l’invitation adressée, comme il l’avait déjà fait en 2018.

C’est à bord d’un cabriolet « 504 » Peugeot de 1971 du parc SAVA, modèle de voiture qui équipait le service médical du Tour de France 1975, remporté cette année-là, par Bernard Thévenet, qu’Alexandre a pris place.

À 32 ans, Alexandre avait débuté chez les pros en 2010, d’abord au sein de l’équipe néerlandaise Skill-Shimano, puis avait rejoint en 2013 la FDJ avant d’intégrer AG2R La Mondiale en 2017, aux côtés de Romain Bardet.

Depuis sa première victoire en tant que « pro » enregistrée en 2011 lors de la 4e étape du Tour d’Autriche, terminant cette même année, 2e du Tour du Luxembourg, Alexandre a pris le départ de nombreuses épreuves, parmi lesquelles on peut citer le Tour de Pologne et d’Espagne. Il a décroché en 2015, une 9e place au Tour d’Italie, avant de remporter en 2018, le Grand Prix « La Marseillaise » ainsi que la 3e édition du Tour « La Provence » et d’occuper en mai 2018, une 11e place au Giro.

Les prochaines épreuves de sélection en juillet et août, Tour de l’Ain, Route de l’Occitanie, suivis du Critérium du Dauphiné, constituent le passage obligé préalable pour prétendre être sur la ligne de départ du Tour 2020 qui s’élancera depuis Nice, le 28 août sachant que si « l’enfant du pays », fait partie du groupe, il pourra compter sur les encouragements de ses compatriotes pour le soutenir tout au long du parcours sud aveyronnais.

À travers cette communication et la mise en scène d’une « ancienne » vue sur le Tour de France des décennies passées, la démarche de SAVA témoigne de son ouverture sur son environnement et sur l’actualité, se voulant aussi levier promotionnel en faveur d’autres acteurs qui portent haut les couleurs du territoire.