« Commerce millavois attractif : un leurre ! »

Les Millavois attachent de l’importance à leur ville en faisant preuve d’un nouvel intérêt pour le centre que ce soit à l’âge de la retraite pour la proximité ou pour les plus jeunes sans voiture.

La prochaine équipe municipale devra rééquilibrer l’économie du centre-ville et faire le lien entre la place de la Capelle et celle du Mandarous tout en aménageant les rues adjacentes.

Mais actuellement, la souffrance du centre-ville s’exprime par une vacance commerciale de plus en plus importante et une désertification de la part des consommateurs.

Pourquoi ?

Notre centre-ville n’a pas bénéficié d’une politique volontariste de nos élus pour inverser la tendance. Ils ont investi dans les projets en périphérie au détriment de l’hyper centre . La réappropriation du centre-ville passe par ces actions : une politique urbaine adaptée, concertée et validée par les citoyens dans le cadre d’une démarche participative (présentation de plusieurs projets). Nous proposerons plusieurs projets d’aménagements urbains du centre-ville qui pourrait englober :

  • l’embellissement des façades
  • une végétalisation des rues
  • une amélioration des trottoirs
  • un entretien des rues plus efficient
  • une lutte contre les incivilités
  • une amélioration du mobilier urbain
  • un embellissement et une piétonnisation de la place du Mandarous
  • la création de pistes cyclables et une modification du sens de circulation
  • la création de commerces relais
  • le développement des commerces à thème dans des rues piétonnes : artisans d’art, produits locaux, cuirs, poterie, des marchés de producteurs locaux l’été et des marchés à thèmes le reste de l’année en prévoyant un système de rotation sur les grands boulevards du centre-ville.
  • la mise en place d’un marché hebdomadaire le week-end
  • l’amélioration de l’habitat et rénovation du bâti ancien (lavoir, font Mage, place Foch)
  • l’aménagement d’espaces festifs et culturels (cinéma, aires de jeu inclusives, musée du gant et de la mode, salle de concert debout…)
  • une réflexion sur l’aménagement de la Halle Viaduc

Millau souffre d’un manque d’offres commerciales qualitatives et diversifiées pour éviter l’évasion commerciale de plus en plus importante vers Montpellier ou Rodez.

Le rôle d’un manager de centre-ville devra impulser cette dynamique pour retrouver une attractivité et donner l’envie aux habitants de revenir en centre-ville tant pour consommer que pour y vivre.

Le prochain maire de Millau ne devra pas être un bâtisseur, mais un initiateur pour notre commerce et être pragmatique.

Depuis 15 ans, l’alternance droite gauche n’a rien changé à la politique commerciale. Soyons novateurs !

Millavoises, Millavois vous pouvez changer cette situation en votant pour une liste citoyenne comme celle de CAP 2020, au service de Millau représentée par Philippe Ramondenc.

CAP 2020, au service de Millau

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.