Millau. Un nouveau souffle pour la section bilingue du collège Marcel-Aymard

©DR.

En cette fin d’année très mouvementée et pleine d’incertitudes, l’équipe enseignante de la section bilingue du collège Marcel-Aymard tenait à vous informer et à vous rassurer quant à l’avenir de ce dispositif.

La section a connu des rebondissements depuis le mois de janvier et la professeure de mathématiques ne poursuit pas son enseignement dans la section.

Cependant, à la rentrée prochaine, la section bilingue trouve un second souffle avec une nouvelle discipline, celle de l’histoire-géographie, enseignée en partie en anglais par monsieur Pavageau. Celle-ci s’ajoute à l’EPS en anglais, assurée depuis plusieurs années par madame Petit.

Pour cette nouvelle matière, l’enseignement se fera de manière partielle, progressive et vivante, en privilégiant l’interaction et l’acquisition du vocabulaire et des notions, avec toute la bienveillance nécessaire à cette tâche ambitieuse.

L’EPS quant à elle, permet l’acquisition du vocabulaire spécifique au sport et un réinvestissement des apprentissages réalisés en cours d’Anglais, de manière concrète et différente. C’est aussi l’occasion de s’essayer aux sports anglo-saxons tels que le Netball, le Football Gaélique, le Baseball et le Hockey.

Il faut noter que « l’enseignement en langue étrangère ne représente pas plus de la moitié du volume horaire de l’enseignement considéré » (arrêté du 16 juin 2017) : entre 25 et 50 % des cours de DNL se déroulent en anglais. Les programmes sont identiques à ceux des autres classes, mais les notions sont également abordées dans la langue cible. Un travail en interdisciplinarité permet de renforcer les compétences linguistiques des élèves tout en diversifiant les approches et les thèmes.

Les élèves pourront également poursuivre ce dispositif en intégrant la Section Européenne au lycée Jean Vigo, où l’histoire-géographie est enseignée en anglais par Jean-Yves Bou.

Jusqu’à présent, un projet théâtre a été mené en 6e/5e, un échange avec le collège de Beverley en 4e ainsi que des actions diverses et variées. Un voyage à Londres pourrait être organisé avec les 3e l’an prochain si les conditions le permettent.

Ce dispositif s’inscrit dans la continuité de l’école Jules Ferry, mais il est également ouvert à tous les élèves motivés, travailleurs et rigoureux. La seule condition est d’adorer l’anglais et ne pas avoir peur d’une petite charge de travail supplémentaire !

Quand on voit tous les bénéfices éducatifs, culturels et humains que peut apporter un tel dispositif, on se dit que le jeu en vaut bien la chandelle !

« Last but not least » (enfin et surtout), pour s’inscrire, il suffit de cocher la case correspondante dans le dossier d’inscription ou d’envoyer un courrier à l’attention de la principale,madame Bouix.