Philippe Parvy, Maguelonne Remize et David Gensonnet.

Dernière ligne droite dans le match qui se joue depuis quelques mois à La Cresse. Suite à l’élection au 1er tour de Didier Galtier, Christophe Froment, Alexandre Bouviala et Jean-Marie Delcros, l’équipe « Ecouter, Partager, Réunir » annonce aujourd’hui officiellement ses candidats au second tour :

David Gensonnet : ingénieur indépendant, parent d’élève, « dynamique et impliqué, motivé par l’humain, le terroir et la nature ».

Philippe Parvy : Expert santé – environnement, Cressois depuis 10 ans et « prêt à mettre ses compétences au service de sa commune ».

Maguelonne Remize : spécialiste des chemins de randonnées et bénévole pour le festival des Templiers, « ex-conseillère municipale maîtrisant les rouages administratifs des collectivités locales ».

Par la même occasion, l’équipe annonce sa décision de ne pas percevoir les indemnités de fonction destinées au maire et à ses adjoints. Ces indemnités mensuelles s’élèvent à près de 1.000 € pour le maire et un peu plus de 385 € pour chacun des trois adjoints, soit au total plus de 25.000 € annuels.

Ce montant non négligeable (plus ou moins 10 % du budget de la commune) représente un cumul de plus de 150.000 € sur la durée du mandat et vient compenser les baisses de dotation de l’état.

A noter que lors du précédent mandat, Didier Galtier et les deux autres adjoints au maire de La Cresse, avaient déjà renoncé à leur indemnité.

« Par ce geste fort, l’équipe propose une meilleure gestion du budget de la commune au service des Cressois. Nous sommes au service de notre village sans condition, sans contrepartie », explique Didier Galtier, déterminé.