ActualitéOpinion

« Vous aussi vous en avez assez ? »

« Vous aussi vous en avez assez ? »

ASSEZ que les élections passent et que les problèmes perdurent.

ASSEZ du manque d’honnêteté, du manque de transparence, de communication sur ce qui est et qui fait notre commune. Sur les décisions qui sont prises et qui font notre quotidien parfois bien malgré nous.

ASSEZ d’assister à des polémiques stériles plutôt qu’à l’attachement profond de résoudre concrètement les préoccupations et les besoins du quotidien des Millavois.

ASSEZ des contradictions dans lesquelles nos élus se perdent sans aucun scrupule.

ASSEZ du manque de constance et d’intégrité des discours et des personnes en fonction des intérêts qui se profilent à l’horizon.

ASSEZ de cette auto-congratulation permanente.

ASSEZ de ces bilans d’auto-satisfaction sans jamais vraiment faire part des choses moins glorieuses.

« L’homme s’élève par sa modestie et son humilité et se dégrade par son orgueil ».

ASSEZ de ces élus, simples pantins ou porte-voix de certains autres.

ASSEZ d’être le faire-valoir de tous ces personnages d’une seule et même fable, qu’ils se racontent entre eux, et nous resservent au moment et de la manière qui les arrange.

La politique (encore plus vrai à notre niveau local) doit être là pour la cité et non un tremplin pour ses propres affaires et celles de ses confrères.

ALORS, faites entendre ce mécontentement.

METTEZ-le au service de votre commune en la libérant de ce carcan, qui parfois sous couvert de la vox populi, la tient et l’entraîne dans une situation délicate.

La participation électorale constitue une mesure essentielle à la santé démocratique et contribue à la vigueur d’une culture civique.

Aussi nous vous invitons à exercer votre droit de citoyen en utilisant votre bulletin de vote le 28 juin 2020 afin de garantir la représentativité et la légitimité de nos élus locaux.

Philippe Ramondenc,
Liste Millau Cap 2020

La rubrique « Opinion » est l’espace de libre expression du site Millavois.com.
Ses contenus n’engagent pas la rédaction.

Bouton retour en haut de la page