Millau. La « Spécialité Théâtre » garde sa puissance créatrice malgré la crise la sanitaire

©DR.

Sarah Carlini est intervenante artistique auprès des classes de Spécialité Théâtre du lycée Jean Vigo de Millau. Elle nous raconte comment le confinement a changé sa façon de travailler et celle des élèves.

« Il m’a fallu inventer de nouvelles façons de transmettre, je n’avais jamais imaginé un jour me retrouver à enseigner le théâtre de manière virtuelle… C’est un contre sens pour un art vivant ! J’ai dû pousser mes 70 jeunes de la Spécialité Théâtre à être encore plus créateurs à part entière ».

Voilà maintenant huit semaines que Sarah Carlini réinvente la transmission artistique et incite les jeunes à créer de petits formats vidéos, audios ou photos qu’ils partagent entre eux et parfois sur le réseau social qui accueille la page de leur spécialité théâtre.

« Je ne pensais pas qu’ils puissent être aussi assidus » déclare Sarah sourire en coin « je suis heureuse de voir que les trois quarts des élèves se sont pris au jeu, ils ont su travailler avec beaucoup de sensibilité et de générosité malgré l’inhumanité du virtuel ».

Du côté des élèves, il semble que le théâtre ait été un lieu d’évasion nécessaire. Enzo Valonnino, élève en seconde option théâtre, nous confie son sentiment.

« Ça m’a permis d’avoir des moments de liberté, le théâtre m’aide à m’évader, et le confinement au contraire m’a énormément enfermé : les quelques séances de plusieurs heures de théâtre m’ont permis de fuir le confinement et d’exercer ma passion pour que le temps paraisse moins long ».

Les dix terminales ont essentiellement continué leurs recherches sur Britannicus, en travaillant leur jeu d’acteur face caméra. Les 32 premières ont poursuivi le travail sur la thématique de la « désobéissance » imposée par le Théâtre de la Cité de Toulouse.

Sarah Carlini, leur artiste intervenante, les a ensuite poussés à écrire en corps et texte sur leur confinement et sur le « demain » qu’ils imaginent. On peut découvrir leur travail émouvant en vidéo, sur de courts extraits montés et partagés sur leur page Facebook.

Les secondes ont elles aussi travaillé autour de la figure du personnage, mais aussi l’écriture et la voix en lien avec l’actualité. Autant de pépites qui sont partagées au compte-goutte sur internet.

« Cela me prend un temps fou de tout rassembler et monter, et parfois certaines petites merveilles doivent rester pour nous, entre nous, néanmoins nous avons tenus à partager certains de nos travaux pour garder, d’une certaine manière la spécialité vivante. Et puis je trouve ça beau de découvrir notre jeunesse de l’intérieur, loin de tous les stéréotypes liés à leur place d’ados »

La page Facebook de la spécialité Théâtre du Lycée Jean Vigo de Millau

En attendant de savoir de quelle manière la rentrée aura lieu, les élèves travaillent cette semaine autour d’une performance sur « l’espace-temps », on ne vous en dira pas plus parce qu’il semble que des surprises attendent les Millavois…