Aguessac. Aimé Héral passe le flambeau à Anne Pailhas

©DR.

Samedi 23 mai à 11h, le maire d’Aguessac Aimé Héral a cédé son fauteuil de maire à Anne Pailhas après 25 ans passés à la tête de la commune.

Bien que ses élus et une partie de ses administrés l’aient poussé pour un mandat de plus, il avait décidé de ne pas se représenter, et c’est l’intégralité de la liste conduite par Anne Pailhas qui a été élue.

C’est donc en fin de matinée qu’a eu lieu la passation de pouvoir avec l’élection du nouveau maire, des adjoints et des conseillers communautaires.

Pour l’occasion, Aimé Héral avait préparé un discours qu’il aurait voulu lire à ses administrés et à ses fidèles collaborateurs. Cependant, crise sanitaire oblige, le conseil municipal a dû être rapide et réduit à sa plus simple expression.

L’intégralité du discours est à lire ci-dessous.

« Élus depuis le 15 mars, nous ne pouvons nous retrouver seulement aujourd’hui pour l’élection de notre maire et de ses adjoints.

S’il est vrai qu’à ce jour nous n’avons été sur notre commune que très peu touchés par ce virus, celui-ci lors de ces derniers mois a été par contre particulièrement virulent : à ce jour, ce sont plus de 28 000 personnes qui sont décédées au niveau national.

Je voudrais avoir une pensée pour tous ceux qui ont perdu un proche et remercier surtout le travail considérable effectué par nos personnels soignants et aidants. Pour avoir été auprès des malades, de nos aînés, ou par leur présence au travail, certains d’entre eux ont malheureusement été touchés par ce Covid 19 ; sans oublier des professions comme les gendarmes, policiers, caissières, chauffeurs et bien d’autres encore, qui eux aussi ont pu contacter ce terrible virus.

On ne peut rester insensibles face à une telle crise, nous en ressortons obligatoirement meurtris.

Nous avons vu ces dernières semaines se créer de la solidarité, gageons que celle-ci peut perdurer, que l’égoïsme et l’individualité ne reprennent pas le dessus lors de ces tout prochains mois.

Pour tous ceux qui ont perdu la vie parfois pour sauver celle des autres, rendons leur hommage, que cette minute de silence soit plutôt une minute d’applaudissements.

Avant que je remette l’écharpe à la personne qui va gérer notre commune, je félicite nos nouveaux élus(es) pour leurs engagements lors de ces six prochaines années : nous savons l’investissement que cela demande.

Auparavant je veux remercier les personnes avec qui nous avons œuvré lors de toutes ces 25 années pour le bien être de notre commune.

Ils iront tout d’abord à l’ensemble du personnel communal, qu’ils sachent que j’ai particulièrement apprécié la qualité de leur travail; aux élus(es) avec une pensée bien évidemment à ceux qui ne sont plus parmi nous.

Grâce à leurs décisions et implications, nous avons pu mener à bien les projets qui nous semblaient nécessaires et indispensables pour notre village.

Pour ne citer que les plus marquants de ces deux derniers mandats :

L’aménagement des berges du Tarn qui avait été étudié par l’équipe municipale dont je faisais partie, et que je souhaitais bien évidemment mener à bien.

Dans une continuité, nous avons pu obtenir la création de la passerelle et l’aménagement du boulodrome avec son parking.

Plus tard ce fut la déchetterie intercommunale sur notre commune, un service particulièrement apprécié.

La sécurisation des entrées et de la traverse de notre village.

La viabilisation du haut de notre bourg qui nous a permis d’accueillir 25 familles supplémentaires.

La maison de santé pluridisciplinaire, je ne reviendrai pas sur l’importance de celle-ci pour notre population “ depuis son ouverture il y a 3 ans, ceux ne sont pas moins de sept nouveaux professionnels qui sont venus s’y installer ”.

La création de parkings, la réfection de l’éclairage public, de sentiers patrimoniaux, de la salle communale, de quelques voiries d’espaces verts.

Ces réalisations font qu’Aguessac est devenu aujourd’hui plus attractif, nous pouvons d’ores et déjà le constater, des demandes nous sont faites régulièrement pour venir s’y installer, ce qui bien sûr est très positif pour nos commerces et nos différentes associations particulièrement actives.

À ce jour certains projets sont en cours de réalisations : la liaison sécuritaire des deux Routes Départementales, et notre école intercommunale, qui comme vous le savez est reconnue par tous pour la qualité de son bâtiment qui se veut être exemplaire.

Ou engagés comme l’étude du futur lotissement à l’Estrade, d’une partie du revêtement de la route des fermes, des busages des ravins de l’Estrade et du Bouyssou, et de notre cimetière “ vu la nouvelle règlementation ”.

D’autres, sont en cours d’études comme la rénovation de notre église, la transformation de notre école actuelle en appartements seniors qui a été actée avec Aveyron Habitat, ou en réflexion pour une transformation du bâtiment du presbytère en maison associative.

La nouvelle équipe municipale pourra les mener à bien, ou les modifiera lors de ces prochaines semaines.

Toutefois malgré la baisse des dotations qui nous sont accordées, en maîtrisant notre budget, en recherchant et obtenant le maximum de subventions pour ces différents dossiers, mais aussi en saisissant les opportunités par des acquisitions foncières, notre taux d’endettement reste très positif malgré ces différentes réalisations effectuées ou en cours.

Concernant deux autres chantiers : La rectification des virages en partant sur Millau sera-t-elle financée par le Département ? Comme je vous l’ai indiqué à plusieurs reprises, malgré mes demandes répétées avec celle de la Communauté des Communes, je ne peux que regretter qu’une voie cyclable ne puisse s’y réaliser lors de ces travaux. Quant au transfert des bâtiments de la SPA, celui-ci sera pris en charge par cette association.

J’ajouterai un dernier dossier celui de la centrale solaire à la Gamasse chez un privé, il était important à mes yeux d’y donner un avis favorable afin que puisse s’y implanter ce parc photovoltaïque; celui-ci permettra d’alimenter 2600 foyers, le seul sur le territoire de la Communauté des Communes.

Ce mandat comme vous le voyez aura était particulièrement actif au sein de notre Commune, mais aussi au niveau de la Communauté des communes; pour ne citer que le plus important l’élaboration du Plan local d’urbanisme intercommunal (trois ans de réunions, d’études et de travaux)

Quelques mots sur notre participation financière, les chantiers en cours de réalisation au niveau du secteur de l’Estrade seront financés par la vente des terrains où sera implantée notre future école. Pour ce qui est de la voie de liaison, celle-ci le sera en majeure partie avec les subventions obtenues et la vente de la parcelle pour la SPA »; parcelle que la municipalité afin de pouvoir établir un bail de location avec TDF pour la pose d’une antenne, avait décidé d’en conserver une petite partie.

Quand à notre situation financière, sachez que lors de ma prise en fonction de Maire en 2008, le montant de nos liquidités était de 80 000 €, en décembre 2019 celui-ci était de plus de 323 000 €.

J’ajouterai que la mise à la vente prochainement des parcelles du futur lotissement, nous amènera du potentiel fiscal avec ces nouveaux habitants, ce qui permettra à nos élus(es) d’étudier sereinement le devenir de notre village pour le bien-être de sa population.

Nous ne pouvons que nous en réjouir.

Merci de la confiance que vous témoignée à toutes les personnes qui m’on accompagnées lors de toutes ces années, pour ma part comme je l’ai indiqué malgré la demande persistante des mes élus(es), je n’ai pas souhaité briguer un nouveau mandat il faut savoir se retirer, de nouvelles personnes amèneront de nouvelles idées, mais j’avoue que je ne penser pas être autant sollicité aussi par une partie de la population en me demandant de revenir sur ma position. Soyez-en remerciés, cela me touche très sincèrement.

Avant de laisser la parole au doyen de notre conseil municipal qui va procéder à l’élection de notre futur Maire.

Mes tout derniers mots avant de quitter mes fonctions seront de souhaiter à nouveau le meilleur à cette nouvelle équipe municipale ».

Aimé HERAL