« La Région le bon format » !

La lourdeur, la rigidité et l’éloignement de l’état parisien hyper centralisateur montrent aujourd’hui à travers cet épisode Covid 19 les faiblesses du système trop éloigné des réalités et spécificités locales.

À travers la crise sanitaire inédite que nous vivons, les analystes, les commentateurs et les journalistes nationaux s’accordent tous, pour saluer le rôle essentiel et exemplaire joué par les régions, sur leurs territoires respectifs.

Tous s’accordent pour désigner Carole Delga pour l’Occitanie et Jean Rottner pour la région Grand Est, comme les présidents les plus innovants et réactifs, n’hésitant pas à sortir des cadres et schémas habituels. Dans la région Grand Est, particulièrement éprouvée par la pandémie, le président lui-même médecin-urgentiste, alerte dès la fin février le sommet de l’état sur la gravité de la situation sur Mulhouse.

Omni présent sur tous les fronts il s’est montré à la hauteur, sans langue de bois, mais toujours respectueux pour sensibiliser les services de l’état sur l’urgence à réagir. En Occitanie plus préservée par la pandémie, Carole Delga a tout de suite compris et analysé les graves conséquences à court et moyen terme. Admirable dans l’engagement le personnel soignant manque de masques !

Dès les premiers jours, devant la pénurie flagrante de protections la région passe en urgence une commande destinée aux personnels soignants particulièrement exposés. Suivront via les départements et les collectivités locales d’autres masques à destination de la population. Devant la crise économique et sociétale qui s’annonce, Carole Delga fait preuve d’audace et réactivité en s’appuyant sur le maillage des relais de proximité économiques et associatifs.

Avec le soutien de tous ces acteurs locaux, la région met en place des actions sur tout le territoire pour aider à sauver des emplois dans l’Occitanie. Face aux perspectives et réponses passéistes des tenants du vieux monde, la présidente est consciente que nous vivons un moment très important et vital de solidarité. À travers un panel d’outils mis en place, la région répond à l’urgence et prépare l’avenir en proposant des mesures de bon sens.

  • Avec le chèque tourisme : Incitation à passer ses vacances en Occitanie, demande des péages gratuits pour la saison estivale.
  • Promouvoir les circuits courts pour aider les producteurs locaux, mise en place du pass rebond agriculture. Acheter et consommer local avec le dispositif bien manger pour les plus fragiles avec les banques alimentaires.
  • Maintien aux associations des aides aux manifestations annulées ou déprogrammées.
  • Aide de 1200 euros alloués aux étudiants infirmiers et aide-soignants des unités Covid.
  • Lancement de l’opération former plutôt que licencier. Mise en place d’un fonds de solidarité pour les plus petites entreprises touchées par la crise.
  • Plaidoyer pour donner un nouveau souffle à l’aéronautique, la France doit être leader pour construire le futur « avion vert »

Nos régions contrairement à la lourdeur de la maison France ont démontré cette faculté d’agilité, de souplesse et d’adaptation. Au travers des premiers enseignements mis au grand jour par cette crise, il sera vital de donner rapidement des nouveaux moyens et pouvoirs aux régions.

Serge Sécail Citoyen retraité