Millau. Le dernier épisode de la tétralogie confinée de l’Echo des Avens

Et voici le dernier opus de la tétralogie confinée de l’Echo des Avens, enregistrée entre le 3 et le 10 mai : il s’agit d’un arrangement original du Einheitsfrontlied, popularisé sous le nom de « Song of a United Front » par l’inoubliable enregistrement du Liberation Army Orchestra de Charlie Haden et Carla Bley il y a tout juste cinquante ans (1970) – reprise d’un chant révolutionnaire composé en 1934 par Hanns Eisler (paroles de Bertold Brecht).

Selon une vieille tradition fanfaronne, les musiciens de l’Echo des Avens l’ont bien sûr rebaptisé « The song of the confined front », en mettant l’accent sur le thème du « passage » – et du « pas sage » – , ce qui donne à une petite mise en scène tout à fait gouleyante, sur laquelle on peut entendre souffler l’Esprit Fanfare…

Passage pas sage vers un avenir qui ne soit pas la répétition du passé, vers un renouveau fondé sur les valeurs de solidarité et de fraternité qui trouvent leur plus haute expression dans le partage et la fête, valeurs où se retrouvent tous les musiciens qui ont participé depuis plus de trente ans à l’aventure de l’Echo des Avens…

Voilà ce qui peut définir l’insaisissable objet de cette transmission, au gré des transformations qu’il subit en fonction de ce que chacun y apporte selon son humeur et son humour, et qui caractérisent la multiplicité des personnalités et des niveaux dont la juxtaposition créatrice finit par « faire Fanfare », bien plus que la baguette d’un chef d’orchestre ou la plume d’un arrangeur.

Le montage de cette dernière vidéo a été réalisé de main de maître par le gros caissier et vidéaste de la bande, Philippe Tardy, et a demandé, comme les trois précédentes, des dizaines d’heures de travail de préparation et d’enregistrement (chaque participant enregistrant en solo sa partie en écoutant la ligne de basse au casque, avant d’envoyer sa meilleure interprétation au Grand Boula Matari du son et de l’image pour le mixage de l’ensemble).

Sauf contrordre d’origine virale, L’Echo des Avens vous donne rendez-vous le 29 août prochain aux JAMS de Saint-Georges-de-Luzençon pour fêter son trente et unième anniversaire, sur le thème de « La mode en fanfare » (et ce jour-là les fanfarons de l’Echo et leurs amis seront tous sur leur 31)…