Millau. C’est la reprise au collège Marcel Aymard

©Millavois.

Le 18 mai, le collège Marcel Aymard a rouvert ses portes aux élèves de 6e et de 5e. Il accueillera progressivement tous les élèves par demi-classe selon les modalités de fonctionnement définies dans le protocole sanitaire relatif aux établissements secondaires instauré par le gouvernement.

Lundi matin, le collège a accueilli les premiers élèves. Ils étaient 104 sur les 250 attendus dans ce premier groupe, les classes ayant été partagées en deux groupes (A et B plutôt constitués en fonction des langues) pour respecter la distanciation physique dans les salles de cours.

La principale du collège Christine Bouix précise qu’un important travail a été fait pour accueillir les adolescents dans de bonnes conditions.

« Il y a eu un travail énorme à faire en très peu de temps puisque nous avons eu à peine 10 jours pour tout mettre en place et former les agents aux gestes barrière et aux procédés de nettoyage ».

Pour la plupart, les élèves sont arrivés déjà masqués, ce qui pour la principale est une bonne chose, car « l’établissement n’aurait pas été en mesure de fournir autant de masques, à raison de deux par jour et par élève ».

Dès leur arrivée, (l’entrée se fait rue Saint-Jean) ils sont pris en charge par un assistant d’éducation qui les oriente après un passage obligé par le lavage de mains et leur désinfection au gel hydroalcoolique.

Un important marquage au sol a été réalisé dans la cour de récréation. ©Millavois.

Ils sont ensuite invités à se ranger sur des emplacements délimités dans la cour à un mètre les uns des autres.

Ce sont les professeurs qui viennent les chercher pour se rendre dans la salle de classe où une place leur est attribuée pour leurs deux jours de présence dans l’établissement.

Un sens de circulation a été mis en place à l’intérieur du collège afin que les personnes ne se croisent pas. ©Millavois.

L’infirmière du collège intervient dans chaque classe pour sensibiliser les enfants aux gestes barrière, mais aussi les rassurer et répondre à leurs questions.

Les casiers ainsi que le mobilier extérieur ont été condamnés. ©Millavois.

Les classes sont désinfectées deux fois par jour, pendant la pause méridienne et tous les soirs après les cours. Ce travail de nettoyage et de désinfection mobilise un nombre important d’agents qui s’appliquent minutieusement à la tâche. Ce qui explique que l’accueil soit réduit à un seul bâtiment et à peu d’élèves simultanément les moyens humains n’étant pas suffisants pour faire davantage.

Au grand bonheur des élèves, les récréations sont plus longues, mais elles se font de manière échelonnée avec deux ou trois classes maximum simultanément.

Pour ceux qui mangent au « self », mêmes mesures de sécurité, la configuration des lieux a légèrement changé afin d’installer les enfants en quinconce pour le repas.

Comme nous le dit un élève de 5e « c’est une reprise bizarre » qui a eu lieu ce matin dans les murs du collège, mais elle garantit un maximum de sécurité à tous les élèves ainsi qu’au personnel et permet surtout de retrouver le chemin des cours avant le break de l’été qui approche à grands pas.