Millau. Tourisme : un nouvel outil pour attirer les groupes

Aujourd’hui, la digitalisation du tourisme est un phénomène inexorable, d’autant plus en cette période de confinement. Et la sortie de crise ne devrait en rien changer les choses, les visiteurs préférant « sécuriser » leurs informations et achats à travers l’écran.

Dans ces conditions, l’Office de Tourisme Millau Grands Causses vient de se doter d’un module complet de mise en valeur des offres touristiques pour les groupes sur son site internet http://www.millau-viaduc-tourisme.fr

L’objectif est de mettre en avant des séjours et des visites spécifiques pour les associations de seniors, clubs, scolaires, sportifs… et de permettre aux internautes de sélectionner des prestations et confectionner ainsi leur séjour jusqu’à son estimation en ligne, ou comment faciliter le cheminement du client.

Le service commercialisation de l’office de tourisme prend alors le relais, conseille, personnalise, peaufine et concrétise la vente !

Accessible directement à l’adresse http://www.millau-groupes.fr, ce site web devrait permettre de booster les ventes touristiques et proposer par la même une vitrine complémentaire de la destination.

Des actions de prospection seront menées à la reprise de l’activité touristique et une offre « incentive et affaires » devrait rapidement venir étoffer la programmation.

À noter que l’Office de Tourisme Millau Grands Causses, seul OT du Sud Aveyron à posséder l’autorisation (agrément) de commercialisation, travaille actuellement avec les offices de tourisme des Grands Sites Occitanie Millau-Roquefort-Sylvanès et Gorges du Tarn pour proposer une offre plus large de produits, séjours, activités…

Un travail est aussi mené avec le collectif des Immanquables pour proposer des expériences VIP sur les « Tour Eiffel » de la destination.

Un module web qui devrait également permettre de répondre aux attentes des familles, au sens large du terme, en recherche de séjours ou activités pour passer des retrouvailles heureuses et sereines après cette triste période de confinement.